Titre: fin alternative

Auteur: Satine01black

Rating: R

Pairing: SS/HP , SB/RL (sous entendu).

Disclamer: Persos à J.K.Rowling, l'histoire à moi.

Spoileur: les 6 premiers tomes.

Mais il y a des différences:

Fin 5e tome: Sirius n'est pas mort: d'une manière ou une autre Sirius échappe à l'arche de la mort. Soit il avait écouté Snape et est resté au square Grimaud (ce qui est peu probable!!!). soit que Bellatrix se fait tué par Tonks ou par Sirius lui-même. Dans tous les cas, Bella est morte.

Fin 6e tome: Dumbledore n'est pas mort donc Snape n'est pas traître. On pourra penser que Snape a réussit à berner Narcissa ou ils n'ont pas fait de Promesse incassable, puisque il y a l'hypothèse de la mort de Bella.

Et Tonks n'est pas amoureuse de Remus.

ATTENTION:

A NE PAS LIRE SANS AVOIR LU LE 6EME TOME.

CETTE HISTOIRE EST UN SLASH, SI VOUS N'AIMEZ PAS PASSEZ VOTRE CHEMIN!!!

 

Remarques:

*Voilà, j'ai écrit cette fic pendant les deux mois de vacances que j'ai passé aux USA. Le point positif est que puisque je n'avait pas d'ordinateur là-bas, j'ai du finir la fic avant de commencer une autre. Donc, pas d'inquiétudes CETTE FIC EST FINIE (elle contient 4 chapitres assez courts) .

*Alors que ceci est l'action dans le présent, ceci est l'action dans le passé.

 

 

Chapitre 1

 

 

Il fut tiré du sommeil d'un baiser volatil sur les lèvres. Il bougea légèrement, mais ne montra pas son réveil. La pression se répéta ainsi qu'une caresse au cou. Il gémit avant d'ouvrir les yeux.

 

 

Sa chemise tombait de ses épaules, lui laissant une sensation de caresse. Ses yeux à moitié fermés. De sa bouche s'échappa un léger gémissement. Il laissa les sentiments le submerger, oubliant qui lui faisait ressentir cela et où ils se trouvaient.

 

 

"- Bonjour," lui fit le propriétaire des yeux noirs dans lesquels il plongea les siens.

"-'jour," chuchota-t-il refermant ses yeux.

Il s'étira, puis rouvrit les yeux. Et il réalisa soudain qu'il ne savait absolument pas comment se comporter.

Il n'était pas sensé se trouver là où il était. D'ailleurs, où est ce qu'ils étaient? Ah, oui. Dans la chambre à coucher. Sans doute se trouvaient les appartements de tous les profs à côté de leurs bureaux? Qui sait? Bref, ce n'était pas le moment ...

Dons, il n'était pas sensé se trouver dans la chambre à coucher d'un de ses profs. Encore moins avec ledit prof. Et surtout si ce prof était...

"- Regrettes-tu ce qui s'est passé?"

 

 

Son confession lui avait laissée une trace indélébile sur la conscience et des larmes lui piquaient les yeux. Mais déjà des lèvres et mains douces lui faisaient oublier qu'il n'était pas venu pour cela, qu'il aurait du s'arrêter après avoir dit ce qu'il avait à dire.

 

 

Il jeta un regard curieux à l'homme à côté de lui. il ne voyait pas de quoi il parlait.

"- Tu ne sais toujours pas cacher tes émotions dans tes yeux."

Oh. Il eut une sourire. Son ... amant... (maintenant il pouvait l'appeler ainsi, non?) ... bref, son amant doutait-il de la sincérité de son geste?

C'est vrai qu'il avait douté lui même de celui de son amant.

 

 

"- Entrez," avait-il entendu et poussa la porte.

"- Qu'est ce que vous voulez, Potter?"

il devait âtre habitué à ce ton glacial, mais cela lui faisait un peu mal. Peut être s'était-il attendu que la fin de ces études change quelque chose? Pas vraiment.

"- Je suis venu pour m'excuser, monsieur," fit-il.

Au moins il serait capable de se vanter d'avoir surpris son imperturbable Professeur.

"- Pourquoi?"

le ton de voix de l'aîné paressait plus que surpris.

Il n'avait pas prévu de se justifier, juste se faire jeter en dehors du bureau. Il fronça les sourcils. Il ne pouvait tout simplement dire. Mais après tout, pourquoi pas... Maintenant il allait tout simplement se faire tuer.

"- Je ne suis pas mon père, monsieur. Je ne vous hais pas," commença-t-il. "Je ne vous ai jamais haï. Vous l'avez fait depuis mon première année. Moi, je me suis seulement défendu ... car je ne comprenais pas ... et puis ... "

merlin, que c'était dur.

"- J'ai appris ensuite à vous respecter. Pour ce que vous faisiez pour moi et pour les autres."

Il voulait disparaître. Dommage que l'on ne pouvait transplaner au sein de Hogwarts.

"- Et depuis peu, ... j'ai appris à vous aimer."

Voilà, c'était dit.

 

 

Il leva les yeux et les planta dans les deux onyx en face de lui.

"- Non, ..."

il fit une pause et soupira.

"- ... je ne sais toujours pas cacher mes émotions, mais je ne regrette rien..."

il se pinça la lèvre inférieure.

"- ... je ne regrette jamais mes décisions..."

les onyx se firent rieurs, doutant de la dernière déclaration.

"- ... OK, je ne regrette que très rarement mes décisions."

Il s'arrêta et baissa les yeux.

 

 

Quand il vit Snape sortir de la table, il s'éclipsa à son tour. Ce soir était sa dernière chance pour s'excuser devant l'homme. demain il prenait le Hogwarts express pour la dernière fois, et il ne voulait partir sachant que l'homme lui en voulait à mort. Il descendit dans les cachots. Il suivit le son des pas de l'homme. mais une fois devant la porte de son bureau, il se figea.

A vrai dire, il était ... terrorisé à l'idée de se retrouver seul avec l'homme.

 

 

Des doits passèrent sous son menton et l'obligèrent à relever la tête.

"- La seule chose ... la première chose ... qui m'est venu à l'esprit quand je me suis arrêté devant ta porte ... était de prendre la fuite."

Il eut un sourire d'excuse.

"- Mais je me suis dit qu'au pire, je me ferais jeter de ton bureau."

Son sourire disparut.

"- Je ne pensait pas avoir à me justifier."

"- C'était la seule chose cohérente que j'ai pu dire quand tu t'es excusé."

Les lèvres de Severus se courbèrent. Un léger sourire vint fleurir sur son visage.

"- Je ne m'attendais pas à la suite."

L'aîné vint poser un baiser sur les lèvres du cadet.

"- Mais je l'ai adoré."

Harry eut un léger sourire, mais ne se sentit pas soulagé.

"- je croyais que tu m'en voulais, que tu croyais que j'ai laissé échappé ton secret."

 

 

Les trois personnes présentes dans le bureau du directeur restaient silencieuses. L'atmosphère qui y régnait semblait lourde.

"- Severus, je suis sur que Harry n'a rien dit," fit Dumbledore.

"- Il était le seul au courant de tout."

"- Apparemment non."

Snape jeta un coup d'il noir à Harry qui semblait s'enfoncer dans son fauteuil.

"- je crois que je n'étais pas le seul à avoir entendu votre dispute avec Sirius," chuchota Harry sous le regard tueur de son prof.

"- Et qui était cet autre?" siffla Snape.

Harry hésita, jamais le maître des potions ne lui croira.

 

 

"- De toute façon, j'avais marre de jouer l'espion. trop de pression et de mensonges. Et maintenant que tous avant qui je suis vraiment..."

il ne termina pas la phrase et eut un grand sourire.

"- Je pourrais enfin vivre sans jouer un rôle!"

Harry eut un sourire indulgent. Severus était sensé être plus âgé que lui, mais sa joie était celle d'un gamin.

"- Qui aurait pu penser que tu cachait tellement de choses," soupira Harry.

 

 

"- ce n'est pas parce que tu est plus jeune que son père que tu as droit..."

"- Lâches-moi, Black!"

"- Oh, non! Cette fois ci tu vas m'écouter. je ..."

"- Ferme la, Black et écoutes-moi bien!"

Snape avait réussit à se soustraire de la poignée de Sirius et l'avait envoyé contre le mur avec son poing en prime.

"- J'en ai assez de jouer ce jeu," continua Snape. "J'en ai marre de me faire traiter de mangemort, de bâtard graisseux et passons en. J'ai laissé passer vos insultes, à toi et autres maraudeurs, car vous étiez jaloux. Jaloux d'avoir découvert qu'un futur petit serpentard de malheur était entré à Hogwarts à 9 ans. qu'il avait été choisi à suivre une formation d'auror junior en 5eme année. Qu'il jouait le rôle d'un espion parmi les mangemorts. Vous étiez jaloux que ce ne soit pas un de vos courageux gryffondors qui fut choisi! Vous me donniez la nausée avec vos grands airs. Vous ..."

la dispute fut interrompue par un bruit provenant de la porte, au même moment où Sirius allait riposter.

Harry Potter se tenait à l'encadrement de la porte, plus choqué d'avoir vu un serpentard s'enfuir après avoir écouté la conversation, que par le contenu de celle ci.

Drago Malfoy allait avoir son heure de gloire parmi les mangemorts.

 

 

~~~*~~~

à suivre...