Titre: fin alternative

Auteur: Satine01black

Rating: R (je ne pense plus que ce soit le cas maintenant)

Pairing: SS/HP , SB/RL (sous entendu).

Disclamer: Persos à J.K.Rowling, l'histoire à moi.

Spoileur: les 6 premiers tomes.

Mais il y a des différences:

Fin 5e tome: Sirius n'est pas mort: d'une manière ou une autre Sirius échappe à l'arche de la mort. Soit il avait écouté Snape et est resté au square Grimaud (ce qui est peu probable!!!). soit que Bellatrix se fait tué par Tonks ou par Sirius lui-même. Dans tous les cas, Bella est morte.

Fin 6e tome: Dumbledore n'est pas mort donc Snape n'est pas traître. On pourra penser que Snape a réussit à berner Narcissa ou ils n'ont pas fait de Promesse incassable, puisque il y a l'hypothèse de la mort de Bella.

Et Tonks n'est pas amoureuse de Remus.

ATTENTION:

A NE PAS LIRE SANS AVOIR LU LE 6EME TOME.

CETTE HISTOIRE EST UN SLASH, SI VOUS N'AIMEZ PAS PASSEZ VOTRE CHEMIN!!!

 

Remarques:

*Voilà, j'ai écrit cette fic pendant les deux mois de vacances que j'ai passé aux USA. Le point positif est que puisque je n'avait pas d'ordinateur là-bas, j'ai du finir la fic avant de commencer une autre. Donc, pas d'inquiétudes CETTE FIC EST FINIE (elle contient 4 chapitres assez courts) .

*Alors que ceci est l'action dans le présent, ceci est l'action dans le passé.

 

 

Chapitre 3

Les vagues bleues s'écrasaient sur les galets. Le plage en était couverte. Seul sable était au bas de falaises calcaires. Celles-ci s'étendaient le long de la côte ne laissant qu'à un endroit un passage vers le somment.

Une serviette de bain était étalée sur un rocher. Le propriétaire était assis sur un autre, les yeux fermés, le visage levé vers le ciel, le poids du corps sur les deux mains appuyés derrière son corps sur la surface lisse du rocher. Sa peau était légèrement halée. Ses cheveux noirs en bataille bougeaient sous une brise continuelle. Son seul vêtement était un short de bain.

Des pas se firent entendre sur le gravier. Un homme un peu plus âgé s'approcha et déposa un baiser sur les épaules du jeune homme.

"- Tu risques d'attraper un coup de soleil," chuchota-t-il à l'oreille du jeune.

"- je ne risque rien," sourit le jeune. "la Normandie n'est pas réputée pour ses coups de soleil."

L'aîné haussa les sourcils d'un air de défi et pinça la peau des épaules du cadet.

"- Aie! Ça fait mal!" s'écria-t-il. "Tu veux ma mort, Sev?"

"- Tu n'est pas habitué au soleil, alors n'en abuse pas Harry!"

celui-ci se leva et se mit à la pointe des pieds pour déposer un baiser sur les lèvres de Severus.

"- Et cela, je peux en abuser?" sourit-il.

Severus soupira, mais dit avec un recourbement de lèvres.

"- Tu sais que tu es insatiable," fit-il. "J'aurais cru que deux mois passés, tu aurais un peu calmé ta libido d'ados."

'pas que je m'en pleine, tiens,' pensa Severus.

"- Vieillard, va!"

"- Môme!"

"- Que c'est charmant!" fit une vox froide. "une scène de ménage."

 

 

Harry et Severus reconnurent la voix avec un frisson d'horreur.

Voldemort.

Ils eurent tous deux le réflexe d'attraper leur baguette, mais Harry pensa aussi à activer le collier donné par Dumbledore lors de leur dernière rencontre. Cela informait les autres qu'il était en danger. Ils ne devraient pas tarder.

Il ne prit pas plus de quelques minutes à Dumbledore de transplaner avec certains membres d'Ordre. juste avant Severus eut le réflexe de faire apparaître des vêtements sur Harry.

 

 

"- Aller, viens, Sev! Nous allons être en retard!"

Harry tira Severus par la main dans les couloirs vides de Hogwarts.

Le lendemain du jour de départ du Hogwarts express, ils étaient convoqués tous les deux chez Dumbledore.

Ils soupçonnaient ne pas être les seuls présents ce pourquoi ils se séparèrent en entrant dans la pièce.

Et ils avaient raison. Le bureau était rempli. Non seulement tous les membres de l'Ordre étaient présents, mais aussi quelques amis de Harry.

Ron était accompagné de Luna. Hermione de Blaise. Le Professeur McGonagall était prés du bureau de Dumbledore, parlant avec Sirius. Remus se tenait pas loin d'eux et jetait des regards noirs à Charlie Weasley qui fixait Sirius du regard. Neville se tenait à côté des Weasley et parlait avec Ginny.

"- Oh, enfin les deux personnes manquantes," fit Dumbledore.

A leur arrivé tous (à l'exception du directeur, Ron et Hermione) eurent un froncement de sourcils: depuis quand ces deux là arrivaient ensemble sans se disputer ou se jeter des regards noirs.

Mais la non réaction de directeur calma toutes les questions qui voulaient franchir les lèvres.

"- Aujourd'hui, j'ai d'importantes révélations à vous faire," commença Dumbledore. "Toute personne ici présente est dans l'Ordre de Phénix et seulement quatre d'entre nous savent ce qui va suivre."

Il fit une pause. Harry, Ron et Hermione échangèrent un regard surpris. Non, il n'allait pas...

"- Savez vous qu'est un Horcrux?"

seul Severus eut un semblant de réaction. Dumbledore lui sourit et l'invita à prendre la parole.

"- Je ne suis pas sûr," commença celui-ci. "mais cela est de la vieille magie noire. Je crois me souvenir d'une histoire de protection d'âme. après une division d'âme en deux, il faut la cacher dans un objet."

Des regards passèrent de Dumbledore à Snape. Et l'inverse.

Dumbledore acquiesça. Puis sans rien rajouter il fit sortir sa pensine et invita tout le monde y regarder.

Quelques instants plus tard, ils furent tous de retour. A la demande de Dumbledore, Harry prit la parole.

"- Une fois qu'il a trouvé la méthode et les objets, Tom Jedusor, ou Voldemort, a divisé son âme en sept. Et a caché les sept parties."

Il fit une pause avant de continuer.

"- Dés que j'ai réussit a obtenir ce souvenir, le Professeur Dumbledore s'était mis à chercher les parties d'âme de Voldemort."

Il s'arrêta de nouveau. Soupira et reprit.

"- Les deux premières ont été détruites par moi, l'une quand j'avais un an, l'autre avec le journal de Jedusor. La troisième se trouvait dans la bague familiale de la lignée de Serpentard. Trouvée et détruite par le Professeur Dumbledore. La quatrième..."

il hésita et se tourna vers Sirius.

"- la quatrième trouvée et détruite des années auparavant par Regulus Angélus Black."

Sirius eut une expression mi choquée, mi soulagée.

"- La cinquième et sixième, les deux trouvées et détruites par les efforts combinées au Professeur Dumbledore et moi."

Il s'arrêta. le regard des autres passa de lui au directeur...

"- Et la septième?" demanda Tonks.

"- Le corps actuel de Voldemort," fit Dumbledore. "ceci nous amène au sujet principal de la réunion. Je vais vous distribuer un médaillon qui, en cas de présence de Voldemort doit être activé, par n'importe qui d'entre vous. Si cela est le cas, tous les autres doivent transplaner vers celui qui est en danger."

Il se tut et regarda Harry. Celui-ci acquiesça et prit la parole.

"- Je suppose que vous vous souvenez tous de la prophétie que Voldemort voulait il y a deux ans."

presque tout le monde fit oui.

"- Il n'y a que moi et le Professeur Dumbledore qui sache son contenu."

Il ne put continuer. Dumbledore prit la relève.

"- Harry est le seul qui peut détruire Voldemort. Cela dit, je dois vous prévenir que le jour de l'attaque possible, nous devrions tenir les mangemorts occupés pour aider Harry à attaquer Voldemort. Nous mettrons ce jour là en place une barrière anti-transplanage pour que aucun mangemort ni Voldemort ne puissent s'enfuir. mais cela voudrait aussi dire qu'en cas de problème, aucun de nous ne pourra transplaner non plus." ...

 

 

Harry sentit la sueur couler sur son front. Il vit Voldemort lever la baguette. La sienne était à un mètre de lui. mais il n'en avait pas besoin.

Les autres étaient occupés. Bien. Il ne pouvait être dérangé. Il n'avait qu'un essai. Il devait le faire aussi vite que la lumière.

"- Adieux, Harry Potter!" sourit Voldemort. "AVADA KEDAVRA."

Harry vit la lumière verte se diriger vers lui et il se concentra. Il pouvait le faire.

Harry disparut pour réapparaître derrière Voldemort. Celui-ci, surpris ne put réagir. Et déjà il disparaissait pour réapparaître à la place qu'occupait Harry quelques secondes plus tôt.

 

 

~~~*~~~

à suivre...