Chapitre III.

 

"- Tu sais que nous devrions le dire à mon père ?"

"- Tu sais que Severus et moi étions ensemble ?"

 

Ils avaient parlé en même temps. Ils rigolèrent, mais durent arrêter.

 

"- Severus m'a dit que vous étiez proches à un moment," fit Sébastien. "J'ai compris combien proches quand j'avais l'âge de comprendre."

 

Harry sourit.

 

"- On était pendant la guerre et j'étais encore son élève," fit-il doucement. "Mais nous avons vite compris que c'était une erreur… que nous nous aimions comme des frères."

 

Sébastien reposa contre Harry avec un soupir de contentement. Harry le serra contre lui, déposant des baisers le long de son cou.

 

"- On est samedi," fit Sébastien se détendant sous les baisers.

"- Huhuh."

"- Ni toi ni moi n'avons cours," rajouta le plus jeune.

"- Naon."

"- Ni mon père d'ailleurs."

"- Ouaip."

"- Nous devrions aller le voir."

"- Hmmm."

 

"~~~~~~~~~~~~~~"-"~~~~~~~~~~~~~~"

 

Harry et Sébastien marchaient coté à côté le long du couloir qui menait dans les cachots. De temps en temps leurs mains se frôlaient, mais il n'y avait personne dans le couloir pour voir la roseur sur les joues des deux hommes. Bientôt ils arrivèrent devant le tableau qui cachait l'entrée des appartements du maître de potions. Ensemble ils dirent le mot de passe. Ils se sourirent avant de pousser la porte qui se présentait à eux. Et de s'arrêter, stupéfaits par ce qu'ils virent…

 

Severus Snape, le maître de potions, le professeur sévère était collé au mur par sa némesis, Sirius Black, qui semblait avoir perdu sa langue dans la gorge du propriétaire des lieux. Ledit propriétaire ne semblait pas du tout contre le baiser brutal, comme l'indiquaient ses deux mains, l'une à la taille de l'autre et la deuxième à son cou.

 

"- Oups," laissa échapper Sébastien, ce qui eut l'effet de douche froide sur les deux hommes.

"- Ne faites pas attention à nous," rajouta Harry avec un demi-sourire. "Nous reviendrons plus tard."

 

Et tous les deux se retournèrent pour partir avec des sourires complices. Trois, Deux, un…

 

"- Harry ! Sébastien !"

 

La voix de Severus les stoppa. Ils se retournèrent vers les deux autres avec une expression innocente à peine convaincante.

Et tout de suite Severus comprit qu'il était perdu.

 

'~ Et merde ! J'aurais du me taire ! '

 

{2 mois plus tard}

 

"Chère professeur McGonagall,

 

Harry Potter et Sébastien Snape

sont honorés de vous inviter à leur mariage… "

 

 

FIN