Titre: BloodBond

Auteur: Satine01black

Disclamer: aucun personnage n'est à moi (mais si JKR ne veut plus de Harry, Severus ou Sirius, je veux bien les récupérer!). Ah, si !!! Dans ce chapitre apparaît Edelweiss, qui est entièrement à moi !!!!!!

Spoileur: les 5 premiers tomes (mais Sirius n'est pas mort)

Pairing: vous allez voir!

Rating: R je pense pour l'instant, et plus ensuite (y aura des lemons!)

Résumé - Contexte: dés que Harry et les autres sortent du Hogwarts Express à la fin de leur 7eme année, quelque chose se passe et Harry disparaît. Il ne se tient plus en contact avec personne de l'école. On entend de temps en temps des actions menées contre Voldemort, mais personne ne pense à lui car on le croit mort.

6 ans passent ainsi.

La lutte contre Voldemort a atteint le sommet (même si tout à coup celui ci a baissé le nombre des raids).

Une rencontre a lieu entre le bien et le mal. Les bons croient être perdus, car ils sont persuadés que Voldemort a tué Harry, alors que les mauvais sont assez confiant. Au moment où la bataille semble perdue pour le côté de la lumière, quelqu'un apparaît, qui provoque Voldemort en duel. L'homme gagne, mais les mangemorts fuient et il disparaît aussi.

Warning: Slash (en conséquence les homophobes sont proscrits ) (peut être un Mpeg plus tard ainsi que des lemons), vampires, anges noirs, mort...

Remarques: j'ai commencé à écrire cette fiction à la fin de l'été, puis j'ai abandonnée. Mais je l'ai reprise quand j'ai commencé à avoir des cours ennuyeux à l'université. Puis une de mes amies (myvaughn-sark) (qui d’ailleurs est ma bêta !!!) s'est mise à la lire par-dessus de mon épaule, et donc vous aurez de temps en temps des remarque faites par elle (mvs pour elle, S pour moi).

Aussi, j'utilise pour la plus part les noms anglais, alors demandez moi si vous ne comprenez pas de qui je parle!

Et pour finir: ceci est l'action dans le passé, des flash-back <= je ne le marque pas, je trouve que c'est pas très beau.

Remarques 2: je viens de changer un peu les choses au début de la fic: j'ai enlevé les commentaires et je l'ai ai mis à la fin, car certains s'en plaignaient!

Aussi, on m'a demandé si j'étais obligée de mettre un mpeg. Et bien non! Je suis à mon 10e chapitre sur le brouillon, et je suis loin d'avoir un mpeg. En fait j'ai voulu profiter pour fusionner quelques idées semblables ensemble. Mais bon, peut être pour la séquelle. On verra.

 

 

Chapitre III

Il se rappelait avoir longtemps pesé le pour ou le contre de devenir un calice. Celui de Severus Snape qui plus est.

Le lendemain matin, il avait remarqué que ses blessures avaient guéri. Toutes seules, y compris celle de sa torture.

Il était perplexe. Autant des choses étaient pour, autant contre...

Pour tester ses nouvelles connaissances, il n'aurait jamais choisi quelque chose d'aussi dangereux. Mais c'était la vie.

Il était en face d'un groupe de vampires dont la plus grande partie voulait son sang.

Heureusement pour lui, il avait appris à parler langage que les vampires utilisaient.

"- Хто ваш шеф (Qui est votre chef) ?" cria-t-il.

La première vague d'attaquants se brisa contre ses mots.

"- Я хочу з ним говорити (Je veux lui parler)!" continua Marcus. " Я... (Je...)"

"- Так як ви розумієтє нашу мову, йдіть до вошого орда і скажіть йому шо ми не зацікавлені! (Puisque vous comprenez notre langue, allez dire à votre maître que nous refusons sa proposition!)"

La voix était froide et claire. Marcus fronça les sourcils en comprenant tout à coup.

"- Я не прийшов ні на ніякі переговори (Je ne viens pas pour parlementer pour qui que ce soit)," dit-il. "Я тільки хотів перейти ваш ліс. Мені показали дорогу.(Je ne faisais que traverser votre forêt. On m'a indiqué ce chemin.)"

"- Хто? (On ?)"

Le chef de vampires avait fait quelque pas en avant. Il était grand, aux longs cheveux noirs et peau translucide. Ses doits longs et élégants étaient munis de griffes. Ses yeux rouge sang brillaient de curiosité. Il portait un habit de chasse de vampires : un pantalon et une chemise en la matière propre aux vampires qui leur permettait être à la fois attirants, terribles et dangereux.

"- Хто показав? (Qui on?)"

Marcus sentit son esprit sondé, son être passé au peigne fin. Il laissa le vampire vérifier la justesse de ses paroles sans en dire trop. Celui-ci renifla, mais acquiesça.

"- Я знаю хто ти хлопче (Je sais qui vous êtres, jeune homme), " dit-il enfin. "Під чиєю ти опікую. Я забороню всім моїм вампірам тебе чіпати. (Le protégé de qui vous êtes. Allez en paix, aucun mal ne vous sera fait par aucun vampire de mon clan.)"

Ce fut leur première rencontre, mais pas la dernière.

"- Tu ne peux plus reculer !"

Il avait sursauté. La voix qui venait de nulle part lui était mauditement familière.

"- Le moment est venu d'accepter ta destinée."

"- Montrez vous !" cria Marcus.

Il vit une silhouette fantomatique apparaître à côté de lui. C'était un homme jeune et beau. Mais sa beauté avait quelque chose de terrible.

"- Marcus," le salua-t-il.

"- Edelweiss," fit Marcus.

Sa voix pouvait geler l'enfer et ses yeux tuer un mort.

"- N'essaie pas cela avec moi," fit Edelweiss d'un ton enjoué. "Ce n'est qu'un hologramme."

Ce n'est pas cela qui allait calmer Marcus.

"- Bref," continua Edelweiss. "Nous t'avons donné le pouvoir et le savoir pour tuer Voldemort. Et nous t'avons dit de ne rien vouloir en retour, sauf ce qui va avec notre cadeau."

"- La malédiction," compléta Marcus.

"- Oui," fit Edelweiss. "Le contenu de laquelle nous avons promis de te révéler lors de ta rencontre avec un facteur clé."

L'hologramme s'éloigna un peu d'un Marcus assis sur son lit. Edelweiss se retourna pour regarder le jeune homme droit dans les yeux. Les siens avaient une couleur violette inquiétante.

"- Nous n'avons pas laissé Dumbledore récupérer la deuxième vrai prophétie de Mlle Trelawney," dit-il avec un sérieux déconcertant.

"Celui qui vaincra le seigneur de Ténèbres

Ne sera pas celui qui a été marqué tout en l'étant.

Il survivra de nouveau

Et ni la mauvaise main, ni la grande faucheuse

Ne pourrons l'avoir.

Il aura assez de savoir et de pouvoir pour échapper à la première

Et la malédiction des dieux pour échapper à la seconde."

Ni Marcus ni Edelweiss n'avaient bougé. L'un essayait d'assimiler ce qu'il avait entendu, et l'autre attendait une réaction du premier.

"- J'en ai entendu parler," dit doucement Marcus. "La malédiction des Dieux est considérée par certains comme un cadeau."

"- Depuis un moment déjà ton sang se renouvelle avec de nouvelles propriétés," commença Edelweiss. "Tu resteras jeune et en pleine possession de tes moyens tant que ton sang coule dans tes veines. C'est à dire pour toujours."

Marcus fixa un point sur le mur.

"- Mon sang a la possibilité de me faire vivre éternellement ?" fit-il puis rajouta plus bas. "C'est une malédiction. Voir tous ceux que j'aime mourir!"

"- Pense donc !" fit Edelweiss tout enjoué. "Ton sang a un prix inestimable !"

Marcus ne lui prêta pas attention. Mais Edelweiss n'était pas ce qu'il était pour rien. Il se planta juste devant Marcus.

"- Et puisque maintenant tu nous es semblable, tu pourras nous aider ici..."

Marcus ne le laissa même pas terminer.

"- Vous me donnez ce cadeau empoisonné et vous me demandez de l'aide!" fit-il. "Vous rêvez! Je ne veux plus vous revoir ! Je..." (1)

"- Sans nous tu seras mort dans la boue avec tes amis !"

Edelweiss l'avait coupé : jamais il ne s'est laissé rabaisser pas un simple humain (2). L'hologramme semblait tout à coup instable, mais la voix était claire et froide.

"- Tu nous dois tout et tu regretera de ne pas nous suivre !"

L'hologramme disparut laissant Marcus seul avec ses souvenirs.

Il était arrivé à son rendez vous pile à l'heure, mais personne n'était là. L'orée de la forêt de vampires était sombre et silencieuse. Sombre ? Non...

Un point brillant de tous ses feux. Un point qui se rapprochait de lui !!! Sans que Marcus ne puisse réagir, il l'entoura et tout changea.

Marcus se trouvait dans un lieu blanc au milieu d'un cercle. Autour de lui se tenaient ses personnes habillées en blanc, tous avec une cagoule leur cachant le visage. Sauf un.

"- Bienvenu dans l'Assemblé, Marcus Evans, ou dois je dire, Harry Potter ?"

L'homme était grand et mince. Ses longs cheveux blonds rappelaient à Marcus une vieille connaissance.

"- Qui êtes-vous ? Et que fais-je ici ?' demanda-t-il.

"- Je suis le porte-parole de Conseil des Grands," fit le blond. "Tu peux m'appeler Edelweiss."

Pendant les quelques instants de silence, Marcus observa attentivement la pièce : on aurait dit au premier regard le milieu de nulle part, mais c'était une pièce blanche. Edelweiss reprit alors la parole.

"- Quant au pourquoi tu es là..."

Il montra les autres.

"- Le Conseil a décidé que tu étais prêt à faire le choix pour battre Voldemort."

Il fit de nouveau une pause pendant laquelle il approcha de Marcus. Ce dernier eut alors une impression froide. La peur. Cet être blond le terrifiait tandis que les autres hommes du cercle le mettaient en confiance.

"- Nous te proposons un choix," dit Edelweiss. "Un choix pénible, mais, nous le savons, qui sera décisif dans votre bataille."

Edelweiss le regarda droit dans les yeux.

"- Nous savons que tu trouveras un moyen de vaincre et tuer Voldemort tout seul. Mais cela prendra beaucoup de temps et arrivera très loin dans le futur. Trop de gens vont mourir. Des étrangers, mais aussi des proches. Ou alors... Nous te donnons le moyen de tuer Voldemort maintenant. Assez de savoir et de pouvoir pour l'anéantir tout de suite."

"- Mais, qu'est ce que vous demandez en retour ?" fit Marcus, méfiant.

"- Oh, presque rien," sourit Edelweiss et Marcus en eut des frissons. "Le fait est, que le pourvoir et le savoir en question contient aussi un petit effet secondaire. Une malédiction."

"- Que... ?"

"- Non, nous ne pouvons te la dire maintenant."

Marcus ferma les yeux. Il ne savait que faire. Mais son âme si : tant pis pour la malédiction, s'il pouvait sauver ses amis. Putain de courage Gryffondorèsque.

Il rouvrit les yeux.

"- D'accord !"

"- Parfait !" sourit encore plus Edelweiss. "Tu va réapparaître là où tu es arrivé. Traverse la forêt de vampires et cherche ton Némesis."

Tandis qu'il disparaissait pour revenir vers la forêt, il sentit la mémoire, des connaissances étrangères affluer dans son cerveau. Et une mélodie. Une mélodie qui se faisait petit à petit insupportable. (3)

 

Il avait pris une décision. Il ne savait si c'était la meilleure, mais il n'avait rien à perdre. Alors il décida d'aller chercher son hôte.

C'était ses premiers pas dans la maison de Snape. Ou plutôt le manoir. C'était grand. Pas aussi grand que Hogwarts, mais grand quand même.

Sa chambre était au 2eme étage, ainsi qu'une dizaine d'autres chambres. Il descendit au rez-de-chaussée où il tomba sur une cuisine déserte. Il la traversa, ainsi que la salle à manger et le salon qui en suivait. Puis il ouvrit la porte de la bibliothèque.

C'est là qu'il trouva enfin le vampire. Et c'est là aussi qu'il réalisa qu'il ne savait absolument pas comment se comporter.

Alors il choisit ne rien dire. Silencieusement il entra dans la pièce et toujours sans faire de bruit il se glissa vers une étagère remplie de livres.

"- Bonjour M. Evans," dit Snape.

Marcus eut une grimace, mais après tout il était en présence d'un vampire, à quoi s'attendait-il?

"- Bonjour," fit-il.

Et sans plus rien rajouter, il continua à passer en revue les livres sur l'étagère devant ses yeux.

Il ne savait combien de d'heures avaient passé depuis la dernière fois que Snape a bu son sang, mais cela devait être beaucoup car il sentait le regard affamé du vampire sur lui. Il déglutit. Qu'est ce qu'il allait faire ? Une connerie ?

Il se retourna et sursauta: devant lui se tenait Snape. Il ne l'avait pas entendu s'approcher. il recula d'un pas en arrière et sentit l'étagère le bloquer.

Mais pourquoi reculait-il?

Il baissa les yeux et soupira. Courbant légèrement la tête vers la droite, il regarda le vampire dans les yeux et fit un 'oui' de la tête. Puis il ferma les yeux en attendant la douleur de la morsure. Qui ne vint pas.

A la place il sentit quelque chose d'étrange et indéchiffrable l'envahir dès que la première goutte de son sang quitta son corps(4). Quelque chose lui envoya une décharge électrique dans tout le corps. Il dut se mordre les lèvres pour ne pas gémir(5).

Et ce fut terminé dès que Snape finit. Marcus vit alors qu'ils étaient collés l'un à l'autre. Il se glissa automatiquement d'un pas de côté tandis qu'il reprenait le contrôle de son corps.

"- Donc, quelles sont les règles ?" souffla-t-il après s'être assuré de pouvoir parler.

"- Depuis quand en souciez vous?" fit Snape avec un haussement de sourcil.

"- Depuis que je risque de finir en chair à pâté pour vampire!" répondit brusquement Marcus dont le sens de l'humour de Snape ne touchait pas en ce moment.

Snape n'eut qu'un recourbement de lèvres.

"- Je vous prends un peu de sans pour survivre," dit-il. "Et en retour je vous protège..."

"- Je ne pense pas que la 2eme partie d l'accord sera nécessaire maintenant que Voldemort est mort."

Snape haussa les épaules.

"- Tout peut arriver," fit-il. (6)

"- Oui, tout peut arriver," répéta Marcus d'une voix à peine audible, les yeux fixés sur la fenêtre.

___________________

à suivre

_----------------------------------------------

1- mvs: bam! Bien joué Potter! Hihihi S: il faut jamais mettre en colère le Potter de mes fics!

_-------------------------------------------

2- S: plus maintenant !!!!

_------------------

3- S: en fait j'ai voulu ajouter un truc qui va avec la mélodie en question, mais comme j'écris au feeling, j'ai du m'arrêter en cour d'écriture et je me souviens plus ce que j'allais écrit, mais bon, j'ai laissé la phrase telle qu'elle.

_-------------------------

4- mvs: c'est qui mon auteur adoré? ^_^ ah si je sais! Hihihi... nan, chui pas sadik! S: non, ça s'appelle pas sadique, ça s'appelle sado-maso! ^.^

_--------------------------

5- mvs: gémir? Intéressant lol

_-----------------------------

6- mvs: c'est-à-dire? Lol S: tu verra, y a pas que Voldy dans la vie!

_------------------------------

Harry: depuis quand suis-je un calice ? *dit il les yeux fixée sur l'auteure, le visage devenant rouge de colère*

S: depuis ce chapitre, tu vois là *elle lui montre la ligne correspondante * * C'est un peu du déjà vu, pourquoi j'ai l'impression du déjà vu ?*

Harry: *plissa les yeux* ha oui ?

*il la fixe un moment avant que ses yeux ne se remplissent de larmes et qu'il ne parte de la chambre*

S: ouf! J'ai cru que j'allais devoir le mettre lui aussi au placard!!!

R&R