Détails dans les chapitres précédents

Progression: 9/19

Remarques:

# OK, OK, je sais que mes publications sont très espacées (et encore, 'très' est un mot faible ^^)… mais voilà, le premier semestre est passé et j'ai enfin un peu de temps (entre deux cours) pour taper mes chapitres à l'ordi. Bon, j'arrête de blablater et je vous mets le chapitre. Bonne lecture et R&R ;) #

 

Chapitre IX

 

Marcus était assis à la Grande Table et regardait les élèves arriver pour le Festin de Bienvenue. Sa place était à côté de Severus et comme il n'était pas sensé lui parler, il était plongé dans ses pensées et se rappelait les événements des deux derniers jours.

 

Ils étaient arrivés à Hogwarts deux jours avant la rentrée pour s'installer dans leurs appartements respectifs. Tous les autres professeurs arrivaient aussi, ce pourquoi le lendemain au déjeuner tout le personnelle était présent pour ce qui aurait du être sa 'cuisante' humiliation.

Quand Marcus vit son hibou foncer sur lui lors de la distribution du courrier, il sut que quelque chose n'allait pas. Et quand il vit l'enveloppe d'un rouge vif, il ouvrit grand les yeux, se rappelant soudainement qu'il avait oublié de parler à quelqu'un de son poste à l'école ! (1)

Soupirant légèrement, il ouvrit la beuglante sans attendre.

Tous les yeux qui ne le fixaient pas encore dans la Grande Salle, se tournèrent vers lui.

"Marcus Angus(*) Evans !"

Marcus grimaça à l'emploi de son deuxième prénom, qu'il ne savait pas pourquoi il avait choisit.

" Comment oses-tu ne pas nous donner de tes nouvelles depuis tout ce temps ! Nous nous sommes inquiétés pour toi ! Tu nous envoie en vacances forcées et tu disparais pour, soit disant, aller régler une histoire personnelle ! Tu aurais pu au moins nous dire où tu te trouvais ! Aucun hibou ne pouvait te localiser et nous étions obligés de t'envoyer Artemis ! Si tu ne nous donnes pas de tes nouvelles dans les heures qui suivent, nous venons te chercher, que tu sois au paradis ou en enfers et nous te ramènerons par la peau du cou ! Boss ou pas !" (2)

La beuglante n'était pas signée, mais Marcus avait reconnu la voix haut perchée de Ginna. Il regarda l'enveloppe fumante se détruire avec de l'amusement dans les yeux. Ils devaient vraiment s'être inquiétés pour avoir utilisé le "dernier recours", c'est à dire Artemis, pour le contacter et envoyer en plus une beuglante.

Marcus leva les yeux vers les autres occupants de la pièce qui le regardaient bouche bée.

"- Désolé," fit-il essayant de cacher son hilarité. "Mes amis sont assez protecteurs."

Et avant qu'ils ne puissent lui dire quoi que ce soit, il se leva et sortit de la grande salle.

 

Il s'était enfermé dans ses appartements et s'était mis à écrire une réponse à la beuglante. D'un côté il était désolé d'avoir oublié son équipe, mais de l'autre côté, il était en colère qu'ils lui avaient envoyé une beuglante!

En temps normal, il aurait su apprécier la blague, il l'a fait pendant un instant, mais dans les circonstances présentes...

 

"Les Corbeaux,

 

A quoi pensiez vous en m'envoyant une BEUGLANTE?! Etes vous devenu séniles ou avez vous oublié vos cerveaux en vacances?

C'est vrai que j'ai oublié de vous écrire pour vous informer des événements, mais vous n'étiez pas obligé d'utiliser un moyen si bruyant pour me le rappeler.

Avez vous pensé ce que se passerait si j'était quelque part sous couverture ou en mission ou... peu importe.

Bien, je laisse tomber les réprimandes.

Je vous informe que je suis actuellement à Hogwarts et que Dumbledore m'a engagé comme professeur de DCFM.

Et devinez quoi? Notre cher Edelweiss est ici depuis un an. Je veux que vous ressortiez tous nos dossiers sur le Conseil et surtout le pervers. Je veux avoir un rapport sur ce qu'ils veulent ici. Allez à la pèche à l'information. Trouvez tout ce que vous pouvez et l'un de vous ramènera ses fesses au Pré-aux-Lards lors de la 2eme semaine de septembre aux trois balais pour me faire le topo des recherches.

 

ME al HP."

 

C'est au moment où il envoya sa réponse que Severus l'avait rejoint. Il le regarda un moment et puis s'installa à côté de lui. Mark l'avait senti approcher et quand il fut sur le canapé, il s'appuya sur lui, gouttant en silence à ce toucher réconfortant. Mais Mark sentait une espèce de sentiment dominant l'humeur de son vampire.

Il se détacha de lui à un moment donné, ne supportant pas ne pas comprendre.

"- Severus ?" fit-il, le regardant avec les yeux surpris.

Severus Snape, le Maître de Potions taciturne, le vampire résidant de Hogwarts à l'humeur noire, l'homme aux regards-qui-tuent était secoué de rire silencieux. Un fous rire.

"- Severus !" répéta Mark indigné.

Quelques minutes plus tard Severus se calma, mais ses yeux noirs habituellement froids et sans émotion brillaient d'un amusement non cache.

"- Tu aurais du voir ta tête," fit-il d'une voix étrangement basse. "Merlin ! Et les autres! J'ai cru que j'allais leur rire au nez !"

Marcus leva un sourcil, amusé à son tour, puis décida qu'il devait expliquer à Severus avant qu'il ne le demande.

"- c'était des amis," soupira-t-il. "Ils sont très protecteurs et ne me voyant pas revenir, ils se sont inquiété. En fait, ils ne sont pas seulement des amis. Quand j'ai disparut d'ici, tout en faisant des études plus poussées, j'ai commencé à faire connaissance de gens qui constituèrent ensuite un réseau d'information. Et puis nous avons fait, mas amis et moi, une équipe de nettoyeurs qui, dans l'ombre, allaient aider Dumbledore sans qu'il ne le sache."

Severus acquiesça.

"- Donc, tu es le chef d'un petit groupe qui a aidé l'ordre," fit Snape. "Combien êtes vous ?"

"- Cinq en tant que Corbeaux et puis une 50ne d'informateurs."

"- Corbeaux ?"

"- Les charognards qui nettoient après une bataille."

"- Oh," fit Snape puis fronça les sourcils. "Attends un peu. Vous êtes que 5 sur le terrain ?"

Marcus eut un sourire très Serpentard.

"- Mais nous ne sommes pas de simples sorciers," fit-il avec une voix mystérieuse et Snape leva les yeux au ciel. "Comme tu sais, j'ai eu des pouvoirs grâce au conseil, mais j'excellais avant en DCFM, Duel et Charmes. Et..."

Il se tu tout à coup.

"- Je ne pense pas que j'ai le droit de révéler  quels sont les pouvoirs des autres."

Severus acquiesça.

 

Ses réflexions furent coupées par l'arrivé des nouveaux élèves et le début de la répartition. Marcus observa les élèves défiler. Il se rappelait bien le jour où il était à leur place. Lui, Ron, Hermione, Draco... et les autres. C'était si loin. Merlin ! Il n'était pas souvent nostalgique, mais quand cela le prenait!

Il sentit la main de Severus sur sa cuisse lui passer du réconfort physique, alors qu'il le réconfortait en même temps par leur lien. Il lui remercia en se reprenant en main. D'ailleurs il était temps: Dumbledore se levait pour son discours où il allait l'introduire.

"- Bienvenue à tous pour cette nouvelle année," commença-t-il. "Cette année qui commence avec un événement heureux que le Ministère a déjà fêté, mais dont je demande qu'on lève un verre pour. Pour la fin de la guerre!"

Tous les élèves et les professeurs le suivirent et quelques minutes plus tard le silence revint de nouveau.

"- Ensuite," continua-t-il. "Je veux prévenir les premières années et rappeler aux autres que le forêt est interdite aux élèves. De même que la magie dans les couloirs entre les cours. D'un autre côté, M Rusard, notre concierge, m'a demandé de vous rappeler que la liste des objets interdits est accrochée sur la porte de son bureau. Et finalement, je voudrais vous présenter votre nouvel enseignant de DCFM, le professeur Marcus Evans."

Mark se leva pour saluer les élèves, puis se rassit sous les regards curieux des élèves. Dumbledore lui lança un regard joyeux, Edelweiss – un rempli d'amusement calculateur, alors que le regard de Severus envoyait un 'je te l'avais dit, tu n'avais pas à stresser'. Il le remercia intérieurement et, tandis que Dumbledore déclarait le début du repas, observait les élèves.

Apparemment il ne leur avait pas fait une grande impression, mais il ne cherchait pas à le faire. Il avait prit dès le début un visage fermé : sinon il ne pensait pas pouvoir tenir. Il soupira en commençant à manger.

 

"- Nous n'avons pas eu le temps de reparler depuis la dernière fois."

Mark se tourna vers son autre voisin de table, mais il l'avait reconnu rien qu'au son de la voix.

"- Oui, la dernière fois qu'on s'est vu, j'étais parti un peu précipitamment," répondit Mark.

Hermione eut un gloussement.

"- Une Beuglante," fit-elle comme seule explication à son mari, assis à côté d'elle.

Mark et Draco échangèrent un regard qui disait 'ah ! Ces femmes !' avant de se faire interrompre par un coup de coude d'Hermione dans les cotes de Draco.

"- Hé, je n'ai rien dit !" protesta Draco.

"- Mais tu l'as pensé très fort, chéri !" soupira Hermione.

Mark étouffa un gloussement, il ne pouvait se le permettre pour son image.

'~ Au fait, Dumbledore n'a pas dit qui reprendra le club de Duel. Puisque les deux professeurs se sont absentés pour des raisons personnelles, ~' fit Severus par le lien.

'~ Peut être qu'il me laissera faire ? ~' fit Mark en repensant à la réaction qu'il a eut en découvrant que Sirius et Remus travaillaient à Hogwarts.

 

La chose qui faisait le plus peur à Mark était de se faire découvrir. Que l'on devine sa vrai identité. Et ça faillit arriver ou au moins ce qu'il avait pensé quand Severus lui dit que les professeurs de Duel étaient Remus Lupin et Sirius Black.

Il faillit tout laisser tomber, après tout, les deux hommes pouvaient facilement tout découvrir. Le loup-garou de Remus avait un odorat puissant. Et Sirius le connaissait mieux que personne.

Mais Severus le rassura, lui disant que les deux hommes seront absent presque toute l'année pour des raisons personnelles que personne à part Dumbledore ne connaissait.

 

'~ Tu lui en parleras, s'il ne dit rien. ~'

'~ Ok. ~'

Il allait ajouter quelque chose quand la porte de la grande salle s'ouvrit pour laisser passer une silhouette une capuche sur la tête. Les élèves se regardèrent, inquiets, mais Dumbledore se leva, souriant.

"- Je vous présente votre remplaçant du cours de Duel, professeur Ginny Weasley."

La capuche tomba, révélant une cascade de cheveux pur-feu.

Marcus avala de travers son jus de citrouille et Severus le regarda, inquiet. Le jeune homme fixait la jeune femme qui s'approchait de leur table. Il avait des problèmes! De gros problèmes!

La seule chose qu'il envoya à Severus en guise de réponse fut :

'~ Ginna va me tuer au moment même, qu'elle m'aurait sous la main ! ~'

 

à suivre...

 

 

o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o¤°¤o

 

(*) ah, je n'ai pas pu m'empêcher!

1.Mvs: le pauvre… me demande ce qu'il va se prendre sur la tête ^_^

s: le pauvre, le pauvre… il n'avait qu'à pas oublier ses amis!

Mvs:  #pas convaincue #

S:  #sourire innocent #

2.Mvs:le pauvre… comment qu'il se fait gronder! Viens là ryry… ^_^

S: hey, pas touche!!!