Titre: Blair Sandburg: Shaman, Guide, Wizard

Auteur: Amarin Rose

Traductrice: satine01

Catégorie: Crossover

Rating: K+

Type: Drama/Romance

Crossover: The Sentinel /Harry Potter

Pairing: Jim/Blair

 

BS Doesn’t Always Stand For Blair Sandburg

BS ne veut pas toujours dire Blair Sandburg

"- Allez vous faire foutre!" s'écria Ellison, retrouvant enfin sa voix, mais d'un ton des plus aigus.

Il prit une position des plus menaçantes, droit comme un piquet, déterminé de ne pas laisser l'intrus s'approcher de son Guide.

"- M. Sandburg doit venir avec moi," fit Snape, pas du tout impressionné avec la posture du flic. "Nous ne pouvons nous permettre de laisser un Sorcier non entraîné et un Chaman de surplus, allez se promener où bon lui semble; il doit recevoir une éducation digne de ce nom. Et il n'est pas en sécurité ici."

"- Il l'était jusqu'à maintenant," dit Jim. "Je le protège et - j'ai besoin de lui."

Le Maître de Potions leva un sourcil.

"- Pourquoi faire ?"

Une minute d'argumentation mentale plus tard, et Ellison décida finalement de jouer toutes cartes sur table, si ce n'est que pour la seule raison que quelle que soit la magie que ce gars possédait, il pouvait emmener Blair sans son consentement et très loin.

"- Pour être mon Guide."

Severus eut le souffle coupé.

"- Vous êtes une Sentinelle ? Allons donc, cela change des choses."

Maintenant qu'il se considérait hors du danger (et il savait que Jim allait en faire une histoire plus tard, mais qui pouvait s'imaginer voir quelqu'un apparaître de nulle part dans leur salon ? Et de dire qu'il provenait d'un lieu appelé 'Hogwarts école de sorcellerie' et que Blair devait venir avec lui ?) Sandburg décida qu'il était temps de s'exprimer par lui-même.

"- Je m'en fous si cela change des choses. Vous aurez du appeler avant de apparaître, ou cela ne se fait pas là d'où vous venez ?" grogna Blair et sans donner le temps à l'autre homme à répondre, il continua. "Et qu'est ce que vous voulez dire par je dois allez avec vous ? Je n'irais nulle part. Je suis peut être Chaman, mais je ne suis surement pas un Sorcier."

Severus lui jeta un regard noir.

"- Si vous vous taisiez pour un petit moment," sortit l'homme de sa mâchoire serrée, "je pourrais peut être vous l'expliquer."

Avec un soupir, Blair prit place sur l'accoudoir du canapé et attendit que l'homme parle.

Se renfrognant un peu, Severus commença.

"- J'ai essayé de vous contacté depuis que j'ai découvert la vérité à ton propos."

Fronçant les sourcils sur ce que l'homme disait, Jim le coupa.

"- Quelle vérité ?"

Ce fut le tour de Severus à soupirer en prenant place à l'un des fauteuils. Se tournant vers Blair, il parla de nouveau.

"- Est ce que tu seras surpris si je te dit que j'ai eut une relation avec ta mère il y a 35 ans ?"

Blair grogna.

"- Uh... un peu, oui. Vous n'en avez pas l'age."

Severus eut presque un gloussement.

"- Les sorciers vivent trois fois plus longtemps que les moldus -les gens normaux. En fait, j'ai 55 ans."

Voulant le croire, mais n'osant espérer, blair sortit un "- Donc... vous dites être mon..."

"- Père, oui," acquiesça Severus. "Sans dire que c'était un choc pour moi de l'apprendre. J'avais peur de découvrir que ma mère avait été blessée à l'époque des raids de Mangemorts, heureusement qu'elle ne l'était pas. C'est quand j'ai voulu la retrouver que je suis tombé sur toi. Pensant qu'elle était ma seule parente vivante, j'ai utilisé le sortilège de 'Trouve Famille' - lequel t'a désigné."

"- Content que votre mère va bien," fit Blair.

Severus acquiesça et sourit, l'air fatigué.

"- Moi de même."

Ils restèrent ensuite dans un silence un moment, puis Blair reprit.

"- Naomi ne m'a jamais parlé de vous."

"- Ni à moi à ton propos," fit Severus doucement.

Il soupira et passa une main dans ses cheveux sombres.

"- Et je suis désolé pour cette approche un peu forcée, mais quelque... peu fréquentables personnes... de mon passé, quelque peu sombre ont découvert aussi à ton propos, et j'ai peur qu'ils n'essaient quelque chose contre toi."

"- Donc vous êtes venu pour le protéger ?" demanda Jim sceptique. "Il n'a pas vraiment besoin d'un 'entraînement' ?"

Snape eut un mouvement de dénégation, puis réfléchi un moment avant de hausser les épaules.

"- En fait, je ne suis venu ici qu'avec l'intention de l'amener à Hogwarts, qui est protégé contre les intrusions. C'est plus facile de le gardé protégé là-bas. Je ne savais qu'il avait une once de magie en lui avant d'arriver ici. Je suis sorcier, mais sa mère est une moldu, ce qui lui laisse 50% de chances d'avoir des pouvoirs magiques."

Il eut un léger sourire.

"- J'ai eut le choc de ma vie en découvrant qu'il est Chaman en plus d'être un sorcier. Et oui, en fait l'entraînement peut lui être utile- il n'en a pas besoin, mais la magie est une autre arme que quelqu'un peut utiliser pour se défendre. Ce sera bien s'il ait quelques leçons."

"- Je suis toujours partant pour apprendre de nouveau trucs - mais j'ai une vie ici, je ne peux pas juste tout laisser tomber. Etes vous sur que ces gens en ont après moi ?" demanda Blair nerveux.

"- Et comment savoir que nous pouvons vous croire ?" les coupa Jim. "Je veux dire, vous apparaissez là, comme ça, vous dites qu'il est un sorcier, et qu'il doit venir avec vous - comment savoir si c'est vrai ?"

"- Précisément: je suis apparut devant vous de nulle part et vous me demandez si je peux faire de la magie?" fit Severus, lançant au policier un regard ennuyé.

Jim grogna.

"- Etre capable de faire de tours de magie ne fait pas de vous Merlin."

Severus rit.

"-Bien sur que non; peu importe combien longtemps vit un sorcier, nous mourrons tous un jour ou un autre. Merlin était quelqu'un d'assez repousse mort, mais il disparut quand même, à l'age de 433 ans si je ne m'abuse."

Blair le regarda, surpris.

"- Vous voulez dire que tout cela était réel ? Toute cette histoire de Roi Arthur, des chevaliers de la table ronde... " fit-il d'un air surexcité.

"- Et de Merlin, oui," termina Severus. "Pas que les moldus ont tout juste, mais les choses les plus générales, oui."

Secourant la tête et levant les mains en signe d'arrêt sur image, Jim les interrompit de nouveau.

"- Bon, c'est fascinant, mais pourrons nous revenir au sujet ?"

Snape lui jeta un autre regard noir.

"- Et que considérez vous au juste comme une preuve ? Je suis sur que changer quelqu'un en crapaud sera suffisant, mais j'ai bien peur de ne pas avoir d'ingrédients nécessaires pour la potion. Et bien sur aucun de vous deux ne sera volontaire, n'est ce pas ?" fit-il sombrement.

"- Et si vous, vous vous tourniez en crapaud?" répondit Jim, renvoyant le regard noir du supposé sorcier.

Il avait remarqué l'insulte cachée dans les morts de l'autre homme.

"- Et si l'on prenait vos trucs d'apparition?" suggéra Blair, ne voulant pas la situation dégénérer. "Vous pourriez... disparaître d'ici et apparaître à l'autre bout de la pièce ?"

"- Oui, je le pourrais. Je pourrais aller faire le tour du monde et revenir ici en une minute. Mais cela convaincra ton Sentinel?" acquiesça Severus.

Il avait dit le mot Sentinel, comme s'il était synonyme du mot idiot.

"-Pourquoi n'iriez vous faire ce tour du monde et en fait revenir à Hogwarts pour y rester ?" suggéra Jim, le visage rouge de colère.

"- Jim, si je suis en danger..." soupira Blair, et, se levant de l'accoudoir, il s'avança vers son amis et lui passa son bras sur les épaules.

"- Ce dont nous ne sommes même pas sur," protesta Jim.

"- ... si je suis en danger, et Severus peut me protéger, alors nous devrions au moins essayer," fit Blair.

Jim se fâcha.

"- C'est les personnes de son passé douteux qui essayent de te faire du mal."

"- Oui, mais même sans un passé sombre, il y aura des gens qui voudrons la peau de ceux que tu aimes," objecta Blair gentiment, relaxant les muscles tendus sous ses mains, mais il rappela en même temps à Jim Oliver, Lila, Veronica... tous les gens du passé du Sentinel.

Soupirant légèrement, Jim relaxa sous le toucher de Blair.

"- Bien. Je lui donne une chance. Mais qu'il n'essaie pas de t'emmener quelque part sans moi," fit-il à son Guide avec un regard appuyé.

"- Je n'aurais pas fait autrement, Big Guy."

Severus s'éclaircit la gorge, les ramenant à la réalité.

"- Je me dois d'interrompre ce moment tendre," fit-il d'un ton légèrement sarcastique, "mais vous devez décider ce que vous voulez que je fasse pour vous prouver que je dis la vérité."

Jim eut un haussement d'épaules, soupira et enfin lâcha le morceau.

"- Je pense que le truc de téléportation à travers la chambre fera l'affaire," fit-il en lançant un regard dur à Snape. "Mais entendons-nous bien, cela ne prouvera que le fait que vous êtres ou non sorcier, cela ne me fera pas vous faire confiance tout de suite."

"- Jim, à moins de voir Naomi apparaître soudainement et nous prouver le contraire, nous n'avons aucun moyen de savoir si nous pouvons ou pas lui croire," appuya Blair. "Mais s'il dit que quelqu'un en a après nous, alors peut être nous devrions aller avec lui. Je veux dire, c'est vrai qu'il était un peu brusque au début, mais s'il avait vraiment voulut me faire du mal, il l'aurait pu, juste en me sortant d'ici. Nous devrions lui donner le bénéfice du doute."

"- Merci," fit Snape doucement, avant de reprendre son attitude d'avant. "Mais ton Sentinel a le point - nous vivons dans une période dangereuse, et c'est une preuve d'intelligence que d'être suspicieux. Hogwarts est en Grande Bretagne, et j'aurais à vous faire apparaître - heu... téléporter - avec moi. Utilisant le moyen Sorcier, vous n'aurez pas besoin d'un passeport, mais une fois là-bas, moi ou un autre sorcier serait obligé de vous faire revenir ici. Et toi," rajouta-t-il en intention de Blair, "tu ne sera réellement hors du danger qu'à la fin de la guerre. Ce qui prendra un peu de temps."

"- Qu'est ce que vous voulez dire par 'une période dangereuse'? Nous en avons terminé avec l'Al-Quaïda; il n'y a pas d'autres conflits majeurs," fit Jim en plissant les yeux.

Snape lui envoya un regard des plus ennuyés.

"- Pas une guerre moldue. Mais nous avons une guerre dans le monde sorciers depuis quelques années," soupira-t-il. "Lord Voldemort est quelqu'un - je ne sais pas si je peux l'appeler une personne car il ne l'est plus depuis longtemps - de très sadique et maléfique. A côté de lui Adolf Hitler apparaît comme quelqu'un de passablement irritant. Et il est très... en rogne contre moi en ce moment."

"- Qu'est ce que vous avez fait?" demanda Blair intéressé.

Snape eut un rire sans joie.

"- J'étais un agent double, et je l'ai trahi. Il torturait des gens pour moins que ça, beaucoup moins que ça..."

Sa voix se cassa et pendant un instant il semblait replonger dans de mauvais souvenirs.

Jim observait Snape avec ses sens depuis qu'il était arrivé. Le Sentinel pouvait sentir aucun regret de la part du sorcier, et était en colère en réalisant que son Guide, son amant, était en danger à cause de cet homme, qu'ils n'ont rencontré pour la première fois aujourd'hui! Il savait que ce n'était pas la faute de Snape, mais il n'arrivait pas bien étouffer sa rage.

"- Est ce que Blair sera en sécurité à Hogwarts?" demanda-t-il d'une voix pincée.

"- c'est le lieu le plus sûr pour lui," acquiesça Snape.

Levant les mains en signe de pause et surtout que les deux hommes le remarquent, Blair protesta.

"- Hey! Hey! Je suis toujours là les gars ! Et peu importe votre volonté de me voir en sécurité, c'est à moi de prendre la décision."

"- Grand Chef, tu ne veux pas dire que tu ne veux pas aller là où tu sera en sécurité, n'est ce pas?" demanda Jim d'un ton un peu déboussolé.

Blair se renfrogna en regardant son partenaire.

"- N'étais tu pas celui qui, il y a quelque minutes, voulait savoir si on devait lui faire confiance ou pas ?" fit-il en désignant Snape avec un geste de main.

Jim bougea inconfortable et s'éclaircit la gorge.

"- Et bien, j'ai... écouté... Snape, et il dit la vérité à propos de tout... cette guerre... Si tu es en danger, je veux tout faire pour t'en sortir. Et si cela veut dire aller Grande Bretagne, nous irons en Grande Bretagne... si bien sur toi, tu le veux," ajouta-t-il rapidement. Comment était-il supposé garder Blair en sécurité si celui ci ne coopérait pas ?

Blair soupira et acquiesça.

"- Je suppose que je suis d'accord. C'est bien que le semestre soit fini ; sinon j'aurais perdu mon job. Et en parlant de job, qu'est ce que tu vas dire à Simon?"

Jim eut un haussement d'épaules, pas inquiet.

"- Je lui dirais que j'ai une urgence familiale et que je dois partir. J'ai déjà fermé tous mes dossiers en cour, hier, donc je ne pense pas qu'il protestera. Si cela prends plus de temps que ma période de vacances, j'utiliserais mes absences non épuisés."

L'expression de Blair se fit tout à la fois impressionnée, incrédule et remplie d'amour. Il se pencha pour mettre sa main sur celle de Jim.

"- Tu feras ça pour moi ?" fit-il avec une voix choquée.

"- Je ferais tout pour te garder en sécurité," fit Jim avec une voix plus douce, serrant la main de son partenaire.

Severus se racla la gorge, se sentant de trop. Et il parla, quand les deux hommes se tournèrent vers lui.

"- Je suis désolé d'interrompre ce moment touchant," et il semblait vraiment désolé sans aucun sarcasme, "mais je ne sais pas combien de temps nous avons, alors vous devriez tous les deux vous préparer et tout arranger pour partir le plutôt possible. Je vais mettre en place quelques boucliers autour de ce bâtiment pour nous prévenir en cas de danger."

Et sur ses morts il disparut.

Les deux autres restèrent un moment silencieux, puis Blair tourna ses yeux vers son partenaire.

"- Tout ira bien, Big Guy," fit-il doucement. " Je te le jure."

Attirant son amant dans une étreinte aimante, Jim chuchota dans les longs cheveux de Blair.

"- Je le sais, Grand Chef, je le sais bien."

--------------------------------------------------------------------------------

THE END (ou du moins de cette partie!!!)