TITRE: The Art of Necromancy

Auteur: Artemis Luna Diana

Traductrice:satine01black

Rating: R

Pairing: Harry/Severus

Contexte: suite au 4 premiers tomes

Résumé: Harry revient à Hogwarts pour le reste de ses vacances d'été. Pour tromper son ennui il se réfugie à la bibliothèque et tombe sur un livre qui changera sa vie (ou plutôt le livre lui tombe dessus !!lol)...

Remarque: j'utilise de temps en temps des noms de personnages ou lieu originaux (quelques fois pas), alors pour ceux qui ne les connaissent pas je ferais un topo au début de chapitre sur chaque nom anglais qui sera employé.

Disclamer: Rien n'est à moi, sauf la traduction.

Attention!!!! Ceci est un SLASH !!!! Si vous n'aimez pas les slash ou ce pairing en particulier ... alors c'est le moment de sarrêter!!!!

Noms et traduction:

* Hogwarts<=>Poudlard

* Portkey<=>Porteauloin

* Snape<=>Rogue

* Longbottom<=> Longdubas

* Draco Malfoy<=> Drago Malefoy

* Pomfrey<=>Pomfresh

* Wormtail<=>Quedvert

* Mad-Eye Moody<=>Maugrey Fol-Oeil

* St.Mungo's<=>St.Manguste

chapitre 13: le début de l'année.

Snape fixait sa table. L'espace de travail était vide; il regardait en fait que le bois. Son menton appuyé paresseusement sur une main, l'autre frappait avec rythme le bois noirci. Il était réveillé depuis 4 heures, mais n'est resté assis là que depuis une heure. L'heure à laquelle Harry venait habituellement. Son regard se posa sur sa main, et il fronça les sourcils voyant ce qu'il faisait. Sa main se calma et il se redressa. C'était ridicule! Il était un adulte de 40 ans! Il se débrouillait seul depuis qu'il avait 18! il devait être plus que prêt de commencer sa journée sans voir le gosse énervant dans ses donjons!

Il se leva brusquement et se dirigea vers ses placards. Il ouvrit une porte et commença à sortir des ingrédients. Poppy lui avait parlé de la baisse du nombre de potions médicales à l'infirmerie, et il était enfin temps de remplir les réserves de la medicomage.

Il n'avait commencé sa tache que depuis à peine 5 minutes quand on frappa discrètement à la porte.

"- Entrer," grogna-t-il sans bouger de son placard.

Il entendit la porte s'ouvrir puis se refermer, mais l'intrus ne disait rien. Il leva son regard, prêt à dire à Albus qu'il lui dérangeait, quand il vit que c'était Harry Potter: le fléau de son existence. Son regard choqué fut vite remplacé par un sourire méprisant.

"- Potter. Venu pour vous nuire vous même?"

Harry l'étudia un moment avant de prendre place à la table de Snape. Il jeta un coup dil à la surface vide.

"- On commence tard?"

Snape lui jeta un coup dil noir.

"- Qu'est ce que vous voulez?" 

"- Je viens ici chaque matin, pourquoi devrai-je changer aujourd'hui?" demanda-t-il calmement.

Snape ne dit rien, il le regardait en attendant la suite.

"- Je ne regrette pas ce qui s'est passé hier," dit Harry ses yeux dans les yeux de Snape.

"- Vous ne regrettez pas que votre parrain vous ait renié? C'est ce qu'il a fait, n'est ce pas?"

Harry baissa le regard le temps de digérer la blessure que ses mots lui faisaient.

"- Albus vous a parlé après?"

Snape ne dit rien. Harry leva les yeux.

"- C'est vrai. Je ne regrette pas de vous avoir embrassé."

"- Excusez moi de ne pas vous croire."

Snape eut un sourire méprisant. Il fixa le Nécromancien, se demandant comment il était possible ne pas regretter ce qui s'était passé.

"- Mais, continua Harry voyant que Snape ne dira rien d'autre. Depuis que je sais que cela vous est pénible (un coup d'il au Professeur de potions), au moins maintenant (un petit arrêt), je vous promet de ne pas vous embrassé de nouveau ..."

Snape menait une guerre intérieure. D'un côté il était content qu'Harry avait abandonné. Cela voulait dire qu'il avait gagné. Quelque chose comme ça. De l'autre côté, il était déçu car il aimait bien les efforts d'Harry pour le conquérir. Et en toute honnêteté, il aurait bien aimé cédé. Il n'avait pas de doutes que Harry aurait réussi. Il avait presque manqué ce que Harry disait ensuite.

"-...Sauf si vous me le demandez."

Snape cligna des yeux.

"- Quoi?"

Harry s'était levé et s'était approché à quelques centimètres du maître de potions confus.

"- J'ai dis que je n'allais pas vous embrasser encore, sauf si vous me le demandez."

Sa voix devint légèrement rauque (excité le petit Harry! Lol)

Snape eut un frisson le long de la colonne vertébrale et jeta un regard noir au Nécromancien.

"- Je ne le ferais jamais."

Un sourire de prédateur apparut sur le visage de Harry.

"- Nous verrons."

Il s'approcha encore un tout petit peu jusqu'à sentir le souffle de l'aîné sur ses lèvres. Il resta ainsi un moment avant de se reculer brusquement.

Snape ne pu retenir une lueur de déception sur son visage et jeta un autre regard noir à Harry et son sourire en coin entendu.

***

{3 jours plus tard}

Ni Harry ni Snape n'avaient assisté au repas du début de l'année. Aucun d'eux n'était attendu par les élèves et ils ne voulait pas faire parler de soi. Donc leur 'introduction' allait attendre l'heure de classes. Snape était assis dans son bureau à regarder Harry lire un texte sur des anciens sérums de vérité. Les 6e années de Gryffondor et de Serpentard allaient arriver pour le cour dans quelques minutes. Ce n'était pas quelque chose qu'il attendait avec impatience. Non seulement il ne voulait pas avoir à faire aux messes basses des deux maisons rivales, mais en plus cette classe en particulier: Longbottom le Désespéré, Weasley et Granger. Tandis que Harry Potter était assis dans son bureau, à lire son livre, il devait enseigner à une bande d'incapables encore une fois. Les leçons privées ne devaient commencer que la semaine suivante. Snape se renfrogna.

Harry lui jeta un coup d'il et ils se fixèrent dans les yeux pendant un moment. Le regard de Harry fut adouci par un léger sourire d'encouragement. Snape grogna et se prépara à sortir de la pièce. Comme s'il avait besoin d'encouragements. Avant de refermer la porte il entendit un gloussement et lutta pour ne pas sourire. Le garçon était impossible. Comment avait-il réussi de le mettre de bonne humeur pour cette classe d'incapables? Il mit son sourire méprisant habituel sur son visage et ouvrit la porte de la salle de classe.

***

Ron avait sorti ses affaires de potions. Il jeta un coup d'il à Hermione. Elle avait sorti ses propres affaires à côté de Neville. Il soupira légèrement quand Lavande prit place à côté de lui. Ce n'était pas le fait qu'il ne l'aimait pas, mais elle n'était pas Hermione ni Harry. Ses deux meilleurs amis lui manquaient. Hermione n'était plus la même depuis que Harry avait disparu, et , à vrai dire, lui non plus. C'était difficile de devenir un duo après avoir été un trio. Malencontreusement Harry avait été la colle qui les faisait tenir ensemble. Il semblait que la seule chose qu'ils pouvaient faire sans lui était de se lancer des méchancetés à la figure, et pas des méchancetés idiotes qui s'oubliaient en dix minutes. Non des méchancetés qui prenaient des mois pour disparaître.

Ron appuya le menton sur sa main. Au moins il se passa une bonne chose: Snape n'enseignait plus les potions. Et si le festin du début de l'année n'existait pas il était sur ne plus être à l'école.

Tous les élèves étaient déjà arrivés, mais le Professeur Hebblelott n'apparaissait pas. Ron jeta un coup d'il à Hermione au même moment qu'elle en faisait de même.

"- Où pense tu est-elle passée?" demanda-t-il de telle manière quelle soit la seule à entendre.

Hermione eut un haussement d'épaule.

"- Elle n'a que cinq minutes de retard. Pense tu que quelque chose s'est passé?"

la porte de la salle fut ouverte avec fracas et les étudiants sursautèrent. Cela leur rappelait le temps où Snape était le Professeur de potions, et ils se retournèrent pour voir pourquoi le Professeur Hebblelott avait fait cela. A la place de voir la petite institutrice de potions, ils virent le grand, intimidant maître de potions : Snape.

Il entra avec fracas dans la pièce. Les élèves se retournèrent. La dernière fois qu'ils avaient vu Snape, il n'était pratiquement pas capable de marcher et ne voyait que dalle. Maintenant il se tenait devant eux sur deux jambes guéries et leur jetait des regard noirs avec deux yeux tout aussi guéris. Sans mentionné les deux mains intactes aux longs doits.

Comme un seul homme, les élèves se rapetissaient sous son regard noir. Les Gryffondors se rappelant leur galère passée et les Serpentards persuadés que , son statut d'espion révélé, il n'allait pas être aussi indulgent avec eux.

"- Nous commencerons avec une évaluation. Il me faut savoir ce que cette espèce d'idiote de Professeur vous a enseigné."

Hermione leva une main tremblante.

"- Baissez votre main, Granger!"

la main d'Hermione tomba sur la table.

Ron avala sa salive. Il ne pensait pas que les choses pouvaient empirer. Il se trompait très lourdement. Mais maintenant qu'ils y étaient jusqu'au coup, les choses ne pouvaient plus devenir pire.

***

"- J'ai parlé avec Zabini."

"- Et?" le pressa Harry.

"- Malgré les faits qu'il n'a jamais été intéressé de suivre Voldemort et est resté à l'école ..."

"- En serpentard on ne sait jamais à qui se fier," termina Harry.

Snape et Harry se regardèrent.

"- Attendons encore un peu. Nous pouvons commencer d'enseigner aux autres et attendre pour voir ce qui se passe avec Zabini."

"- Il n'y pas de truc de Nécromancien que vous pouvez utiliser?" fit Snape.

"- Non. Je ne peux pas lire dans les pensées," répondit Harry lentement.

Snape grogna.

Harry sourit.

"- Pourquoi? Vous pensiez que je pouvais lire les vôtres?"

"- Certainement pas!"

***

à suivre...