TITRE: The Art of Necromancy

Auteur: Artemis Luna Diana

Traductrice:satine01black

Rating: R

Pairing: Harry/Severus

Contexte: suite au 4 premiers tomes

Résumé: Harry revient à Hogwarts pour le reste de ses vacances d'été. Pour tromper son ennui il se réfugie à la bibliothèque et tombe sur un livre qui changera sa vie (ou plutôt le livre lui tombe dessus !!lol)...

Remarque: j'utilise de temps en temps des noms de personnages ou lieu originaux (quelques fois pas), alors pour ceux qui ne les connaissent pas je ferais un topo au début de chapitre sur chaque nom anglais qui sera employé.

Disclamer: Rien n'est à moi, sauf la traduction.

Attention!!!! Ceci est un SLASH !!!! Si vous n'aimez pas les slash ou ce pairing en particulier ... alors c'est le moment de s’arrêter!!!!

Noms et traduction:

* Hogwarts<=>Poudlard

* Portkey<=>Porteauloin

* Snape<=>Rogue

* Longbottom<=> Longdubas

* Draco Malfoy<=> Drago Malefoy

* Pomfrey<=>Pomfresh

* Wormtail<=>Quedvert

* Mad-Eye Moody<=>Maugrey Fol-Oeil

* St.Mungo's<=>St.Manguste

chapitre 14: les cours de minuit

une semaine plus tard, les élèves de Hogwarts étaient en train de manger quand le Professeur McGonagall vint voir 8 élèves et leur remit une lettre chacun. Quand les élèves ont commencé à l'ouvrir , ils ont été prié de le faire en privé. Puisque Hermione et Ron avaient tous les deux reçu une lettre, ils s'étaient précipités dans la salle commune de gryffondor pour l'ouvrir. Hermione prit connaissance de la sienne en premier.

Mlle Hermione Granger-

vous êtes priée de venir ce soir à minuit dans la salle de classe de potions du Professeur Snape. Si vous aurez choisi de ne pas le faire, sachez que cette demande ne serais pas renouvelée. Vous ne serez plus considérée comme concernée par ce privilège. Venez aujourd'hui ou ne venez jamais.

La lettre n'a pas été signée. Ron ouvrit la sienne. A part le nom, la lettre était identique à celle d’Hermione.

"- Qu'en panses tu?" demanda Ron.

"- Puisque c'est le Professeur McGonagall qui nous l'a donnée, je ne pense pas que c'est un piège de Tu-Sais-Qui...," fit Hermione tandis que ses sourcils se fronçaient sous l'effort de réflexion.

"- Ouais, mais c'est quoi?" la pressa Ron.

Hermione lui jeta un regard noir.

"- Je ne sais pas plus que toi Ron," s'écria-t-elle.

Ron eut un mouvement de recul. Hermione était de nouveau enragée.

"- Aller, je suis désolé, Hermione. C'est juste que tu es très vive. Tu as plus de chances de comprendre ce que cela veut dire que moi."

ils restèrent dans le silence pendant quelques minutes avant que Ron ne continue.

"- Qu'est ce que tu vas faire?"

Hermione regarda la lettre. Elle l'a relut avant de regarder Ron de nouveau.

"- Je vais y aller."

Ron regarda sur sa lettre. Il soupira.

"- Je suppose que je vais y aller aussi."

***

Snape attendait les 8 élèves sélectionnés dans sa salle de classe. Ils allaient se rassembler là et une fois ensemble, allaient se diriger vers les donjons où Harry avait choisi une pièce par rapport à son emplacement secret et sa taille. Snape allait emmener les élèves dans la pièce après avoir pratiqué sur eux certains sorts pour vérifier qu'ils n'ont pas été suivi et qu'ils étaient ce qu'ils disaient être.

Le fait de vois Hermione Granger arriver la première ne le surpris pas outre mesure. Elle était toujours à l'avance. Ron Weasley et Dean Thomas la suivaient de prés.

"- Professeur Snape? demanda Hermione prudemment.

- Mlle Granger?

- Pourquoi sommes nous ici?

- Vous êtes ici car vous avez été choisi et que vous avez accepté. Ne posez pas d'autres questions."

Hermione avala sa salive et jeta un coup d’œil à Ron et Dean qui avaient une teinte légèrement pale. Toute envie de parler prit fin quand Susan Bones entra dans la pièce. Terry Boot arriva quelques secondés plus tard. Jason Limpol, Portia Maverin et Ashley Finley finirent par apparaître quelques minutes plus tard.

Sans que les élèves ne s'en aperçoivent, Snape leur avait jeté des sorts dés que le premier élève était arrivé. Satisfait de voir que chaque étudiant était celui qu'il devait être, Snape jeta quelques autres sorts pour s'assurer que personne n'allait les suivre dans la pièce où les attendait Harry.

Les élèves discutaient tranquillement entre eux. Snape se redressa une fois les sorts en place. Les élèves se tournèrent vers lui, avec appréhension.

"- Suivez-moi."

Snape les fit sortir de la salle de classe et les conduisit dans les donjons. Après dix minutes de marche, les élèves commençaient à se sentir terrifiés. Leur grand, sombre et diabolique Professeur qui a été miraculeusement guéri par quelque chose de mystérieux, les entraînait dans les profondeurs de Hogwarts. Cela devenait lugubre.

Juste au moment où ils étaient prêts à paniquer, Snape s’arrêta devant le portrait d'une très belle et séduisante sorcière en noir. Elle fit un sourire faussement modeste à Snape.

"- Mot de passe?" demanda-t-elle.

Snape eut un petit sourire satisfait.

"- Harry Potter."

Snape ne s’arrêta pas pour voir les réactions des élèves, il s’engouffra dans la pièce. Après un moment de stupeur, les élèves le suivirent.

La pièce était très large avec un plafond haut. Il n'y avait pas de meubles ni peinture à l’exemption de deux fauteuils dans un coin et une petite table entre eux. Snape vit les élèves observer la pièce. Il leur fallut quelques minutes pour voir que l'un des fauteuils était occupé.

Le jeune homme se leva. Les élèves l’observèrent; les cheveux noirs en bataille et des yeux verts brillants qu'ils pouvaient voir malgré la distance. Deux secondes après l'avoir vu, aucun élèves ne doutait qu'il avait une cicatrice en forme d'éclair au front.

"- Harry?" demanda Ron surpris.

le jeune homme sourit.

"- Salut Ron."

"- Harry!" Hermione eut un cri aigu.

Hermione et Ron bondirent vers leur ami pour l'embrasser. Les autres élèves regardèrent, souriants, la reconstitution du trio. Mais ils restaient un peu confus. Qu'est ce qu'il faisaient là?

"- Où tu étais?" demanda Hermione.

Harry se détacha d'eux, et fit un pas en arrière pour qu'ils puissent le voir clairement.

"- C'est une autre histoire."

"- Nous pouvons commencer", dit Snape.

Les élèves se tournèrent vers lui. Ils avaient oublié sa présence.

"- Bien," répondit Harry.

"- Qu'est ce qui se passe Harry?" demanda Hermione d'un air suspicieux.

"- Ceci est un cour en plus pour des élèves spécialement choisi," fit Snape épargnant à Harry la peine de répondre. Harry lui jeta un coup d’œil reconnaissant et il se renfrogna. Pourquoi devait-il aider le môme ennuyeux?

"- Vous serez entraîner en plus de ce que les autres élèves sont. Vous avez été choisi pour votre habileté et sur notre croyance que vous n'irez pas avec Voldemort."

certains élèves sursautèrent en entendant le nom.

"- Cela explique ce que tu fais là, Harry, dit Ron à son ami. Il te faut un entraînement plus qu'à nous tous ici réuni."

"- En fait, Ron, fit Harry assez fort pour que tout le monde l'entende. Le Professeur Snape et moi, allons tous les deux vous entraîner."

Ron fut sidéré.

"- Quoi?" fit Dean choqué.

Hermione plissa les yeux tandis qu'elle observait son ami. Les autres élèves restait dans un silence incrédule.

"- Je serais l'un de vos professeurs, répondit Harry. Et maintenant nous pouvons commencer. Nous avons seulement quelque heures avant qu'on vous renvoi dans vos dortoirs. Il ne faut pas que quelqu'un s’aperçoit de quelque chose."

avant que les élèves ne puissent dire quoi que ce soit, Snape parla.

"- La leçon de ce soir est simple. Nous devrons découvrir quelles sont vos forces individuelles. Cela peut être de la magie défensive, offensive ou d'appui. Si quelqu’un montre des prédispositions pour de la magie de guérison, il sera le plus occupé."

"- Mettez vous en ligne, peu importe l'ordre," indiqua Harry.

Les élèves, toujours sous le choc, de bougèrent pas.

"- Maintenant!" ordonna Snape.

Les élèves se mirent en rang, observant avec méfiance leur deux professeurs.

"- Mlle Maverin, dit Harry regardant la fille tout au fond à droite du rang. Venez ici. On va commencer avec vous."

il était à peu prés deux heures du matin quand ils eurent fini. Hermione et Ron attendirent que les autres élèves sortent avant de parler à Harry.

"- Qu'est ce qui se passe?" demanda Ron.

"- Je vous le dirais plus tard, répondit calmement Harry. Je vous parlerais demain. Je suis très fatigué et je suis sur que vous l’êtes aussi. Cela peut attendre demain. Je ne vais nulle part."

Hermione resta silencieuse un moment avant d'attraper Ron par le bras.

"- Viens Ron. Allons y. nous lui parlerons demain."

Ron commençait à protester, mais sous la pression de ses deux meilleurs amis, il laissa tomber et suivit Hermione vers la sortie.

"- Qu'allez vous leur dire?" demanda Snape avec une expression neutre.

Harry se tourna vers lui.

"- Tout."

"- Ils ont de la chance de ne pas posséder de talent ni en magie de guérison ni en magie d'appui."

"- En effet, reconnut Harry. Je suis content que Limpol et Boot en possèdent tous les deux. Il nous faut plutôt des medicomages entraînés au combat que des guerriers."

"- Oui, acquiesça Snape tandis qu'ils sortaient de la pièce. Ils devraient se sentir plus chanceux."

"- Oh?"

"- Ils vont apprendre d'un Nécromancien."

"- Etait ce un compliment?" demanda Harry avec un ton faussement choqué.

"- Non, c'était une constat de faits," se renfrogna Snape.

"- Oh, et bien, les autres peuvent se considérer tout aussi chanceux. Cela est aussi bien que d'avoir un ancien mangemort comme Professeur," dit Harry avec un sourire rusé.

"- Ce n'était pas un compliment."

"- Avez vous dit que votre 'constat de faits' était un compliment? Car je peux jurer que ce n'était pas un comme ce que je viens d'exprimer est aussi un 'constat de faits'. Je n'ai pas essayé de vous faire des compliments, répondit Harry, voyant que son speech commencer à irriter le maître de potions. Si j'aurais voulu vous complimenter j'aurais dit: les élèves peuvent se sentir chanceux d'étudier sous la tutelle du mondialement renommé Maître de Potions qui a beaucoup d’habileté ... et mortellement sexy."

Harry sourit en terminant.

Snape eut un regard furieux sur Harry bien que ses yeux ne voulaient pas quitter les lèvres du jeune homme.

"- Bonne nuit, Severus, fit Harry avec un sourire. Dormez bien ... et rêvez de moi."

le regard de Harry se fit désireux en le disant.

Tandis que le Nécromancien remontait l’escalier vers le grand hall, Snape sentit sa bouche devenir sèche.

***

à suivre...