TITRE: The Art of Necromancy

Auteur: Artemis Luna Diana

Traductrice: satine01black

Rating: R

Pairing: Harry/Severus

Contexte: suite au 4 premiers tomes

Résumé: Harry revient à Hogwarts pour le reste de ses vacances d'été. Pour tromper son ennui il se réfugie à la bibliothèque et tombe sur un livre qui changera sa vie (ou plutôt le livre lui tombe dessus !!lol)...

Remarque: j'utilise de temps en temps des noms de personnages ou lieu originaux (quelques fois pas), alors pour ceux qui ne les connaissent pas je ferais un topo au début de chapitre sur chaque nom anglais qui sera employé.

Disclamer: Rien n'est à moi, sauf la traduction.

Attention!!!! Ceci est un SLASH !!!! Si vous n'aimez pas les slash ou ce pairing en particulier ... alors c'est le moment de s’arrêter!!!!

Noms et traduction:

* Hogwarts<=>Poudlard

* Portkey<=>Porteauloin

* Snape<=>Rogue

* Longbottom<=> Longdubas

* Draco Malfoy<=> Drago Malefoy

* Pomfrey<=>Pomfresh

* Wormtail<=>Quedvert

* Mad-Eye Moody<=>Maugrey Fol-Oeil

* St.Mungo's<=>St.Manguste

chapitre 15 : faiblesses.


Voldemort, débout dans la bibliothèque de Malfoy, fixait le livre fin qui était ouvert sur la table. Il était assez simple de découvrir ce que Harry Potter était devenu; cependant cela lui a prit plusieurs semaines de découvrir des vrais informations sur les Nécromanciens. Le livre racontait la guerre des Nécromanciens, la tentative du monde de sorciers de se débarrasser soi-même de ces sorciers puissants.


Voldemort eut un léger sourire. Le livre donnait la liste des faiblesses des Nécromanciens ainsi que la meilleur moyen de les tuer. Leur compulsion de guérir emporte sur n’importe quel autre besoin de défense. Le sorcier désireux de les tuer n'a besoin que de mettre à proximité un innocent sérieusement blessé, et le Nécromancien voudras le guérir à la place de se défendre. Depuis certains, pas beaucoup, se sont autorisé à se lier, et ils pouvaient se défendre.


Mais même avec leur moitié, un Nécromancien restait vulnérable. Un Nécromancien est un sorcier puissant et les sorts sont inefficaces sur lui, mais une attaque physique peut tuer le Nécromancien même le plus puissant. En fait, même une petite blessure peut être fatale pour un Nécromancien. Et puisqu'ils étaient incapable de guérir leurs propres blessures, leur problème devenait plus marqué. Toutes leurs défenses sont magiques, du coup leur corps s’adapte à cela. Une fois les changements faits, ils deviennent presque invincibles sur le plan magique, mais leurs défenses physiques n’existent presque plus. Leur sang ne coagule pas, les os se cassent plus facilement, leur corps entier est plus fragile. Ils sont fait pour guérir et non pour se battre.


Voldemort gloussa. Au début il semblait que Harry Potter posait un sérieux problème. Maintenant, il sera plus facile de rajouter des soucis à Albus Dumbledore.


***

"- Bonjour, Harry."

"- Ylura," dit Harry avec un sourire.


Et il perdit le sourire quant il vit son expression.


"- Qu'est ce qui se passe?"

"- Ton ennemi a découvert tes faiblesses, dit Illiar. Tu ne peux plus prendre les risques d'aller toi même chez ses victimes."

"- Qu'est ce qu'il sait?" demanda Harry , l'expression sinistre.

"- Ton faiblesse physique et ton compulsion pour guérir," répondit Ylura doucement.

"- Harry, normalement nous ne l'encourageons pas, mais ... nous pensons que la meilleure solution pour toi est de te lier," dit Augustin hésitant.

"- Vous m'avez dit que je ne devais me lier à personne," dit Harry, confus.

"- C'était avant. C'est plus important pour toi d'avoir un compagnon, que les faiblesses qu'il ou qu'elle pourrait t'apporter ... malgré ton âge."

"- Je saurais toutes ses pensées, ses sentiments. S'il est blessé, je le saurait car je le ressentirait aussi. Quand il mourra, je mourrais aussi," récita Harry calmement.


Harry regarda ses guides.


"- Peu importe qui je choisi, je resterais trop jeune pour vivre mes 300 ans entiers."

"- Nous le savons,' dit Ylura doucement.


Harry eut un léger sourire.


"- Au moins je ne verrais pas tous ceux que j'aime mourir."

"- Nous sommes désolé Harry," dit Augustin avec douceur.

"- Qui choisis tu?" demanda Illiar.

"- Il n'y a qu'un qui je voudrais demander, répondit Harry. Seulement je ne sais pas s'il voudras se lier avec moi."

"- Severus," dit Ylura.


Harry acquiesça.


"- je dois dire à Albus se qui se passe et puis je vais essayer de convaincre Severus que ce n'est pas seulement pour me protéger. J'aurais voulu me lier avec lui à l'instant où j'ai su que cela était possible, si vous ne m'aviez pas arrêté."

"- On ne croyait pas que tu pensait logiquement. On croyait que tes sentiments te guidaient," se défendit Illiar.

"- Peut-être mes sentiments m'auraient mis dans la même situation où je suis maintenant ... avec un compagnon."


Harry resta silencieux un instant.


"- Je dois me réveiller. Je dois parler à Albus."


il jeta un coup d’œil à ses guides.


"- Salut."


Il se reveilla.


***


Harry marchait vers le bureau du directeur. Le soleil venait juste de se lever et il se demandais si Albus était déjà réveillé. Il dit le mot de passe et monta l’escalier vers le bureau. Il leva sa main pour frapper à la porte.


"- Entre Harry."


Harry secoua la tête. Comment le vieil sorcier faisait ça? Il ouvrit la porte.


Albus était assis, se reposant dans l'un des plus confortables fauteuils avec une tasse de thé.


"- Que puis je faire pour toi?"


Harry s'assit dans le fauteuil en face du directeur.


"- Nous avons un problème."

"- Oh?"


Harry soupira et commença à expliquer ce que ses guides lui ont dit.


***


Ron et Hermione, assis à la table de gryffondor, jouaient avec leur petit déjeuner. La présence de Harry à l'école devait rester secrète, tous les élèves qui ont participé à la leçon de la nuit précédente ont donné leur parole. Ils ne savaient pas comment ils allaient parler à Harry.


Hermione jeta un coup d’œil à la table des profs.


"- Où est le directeur? soupira-t-elle. S'il était là nous pourrions juste le lui demander."


Ron eut un haussement d'épaules.


"- J'en sais rien. Il doit se passer quelque chose. Je ne l'ai jamais vu manquer un repas."

"- Nous pourrions demander à Snape. Peut-être il sait."


Ron fit la grimace.


"- Tu peux aller lui demander. Je reste là."


Hermione prit un air renfrogné.


"- Mais peut-être Harry enverra quelqu’un nous chercher."


l'air renfrogné d’Hermione partit.


"- Possible."


il eut un bruit brusque et tous les deux regardèrent la table des profs d'où le bruit semblait provenir. Ils virent un elfe de maison , nerveux, débout sur la table. Apparemment il avait mit quelques plats par terre. Il eut un grincement et après avoir donné un parchemin à Snape, disparut. Snape regarda l'endroit où se trouvait quelques minutes plus tôt la créature avant de prendre le parchemin. Il l'ouvrit et le lut. Il se leva brusquement et quitta la salle. Hermione et Ron, ignorant les bavardages de leurs camarades, essayèrent de deviner pourquoi était Snape parti. Ils savaient très bien que cela avait quelque chose à voir avec Voldemort ou Harry. Et cela n'était pas bon.


***


à suivre