TITRE: The Art of Necromancy

Auteur: Artemis Luna Diana

Traductrice:satine01black

Rating:PG-13 pour l'instant mais R (M) pour la fic en général.

Pairing: Harry/Severus

Contexte: suite au 4 premiers tomes

Résumé: Harry revient à Hogwarts pour le reste de ses vacances d'été. Pour tromper son ennui il se réfugie à la bibliothèque et tombe sur un livre qui changera sa vie (ou plutôt le livre lui tombe dessus !!lol)...

Remarque: j'utilise de temps en temps des noms de personnages ou lieu originaux (quelques fois pas), alors pour ceux qui ne les connaissent pas je ferais un topo au début de chapitre sur chaque nom anglais qui sera employé.

Disclamer: Rien n'est à moi, sauf la traduction.

Attention!!!! Ceci est un SLASH !!!! Si vous n'aimez pas les slash ou ce pairing en particulier ... alors c'est le moment de s'arrêter!!!!

Noms et traduction:

* Hogwarts<=>Poudlard

* Portkey<=>Porteauloin

* Snape<=>Rogue

chapitre3: la disparition inexplicable.

Harry ouvrit ses yeux pour voir la brume blanche du Refuge des Nécromanciens. Il se retourna en entendant Ylura l'appeler.

"- Harry! cria-t-elle en apparaissant à côté de lui. Tu dois partir maintenant! Pars de Hogwarts! Vas dans la Foret Interdite!"

Harry fut brutalement de retour dans son corps. Il ouvrit ses yeux et vit le Professeur McGonagall le regarder.

"- Harry, restez allongé. Madame Pomfrey arrive."

la chambre tournait tout autour de lui et Harry couvrit ses yeux avec une main, comme pour compacter la douleur en un seul point et l'expulser. Harry bougea sa main tandis que la douleur partait. Il s'assit, malgré les protestations du Professeur McGonagall.

"- Je vais bien," dit-il.

Madame Pomfrey entra dans la chambre.

"- Que s'est il passé?," demanda-t-elle vivement.

"- il mangeait quand il a perdu connaissance," répondit le Professeur McGonagall.

"- Laissez moi tranquille," gémit Harry s'écartant de l'infirmière préoccupée.

Il partit en trébuchant de la chambre. Il ignora les 'M Potter' et sortit. Il sortit de l'école et passa à côté de la cabane d'Hagrid. Il ignora les appels de son ami démi-géant. Il entra dans la Foret Interdite sans un regard en arrière.

***

Dumbledore, Snape et McGonagall cherchaient dans les appartements de Harry des indices à propos de sa disparition. Il était parti depuis trois jours déjà et ils n'avaient aucune idée pourquoi il l'a fait, pourquoi il s'est évanoui dans la salle du personnel ou où il est allé.

Ils ont trouvé les livres sur le Quidditch, les charmes, les sortilèges provenant de la bibliothèque. Ils ont trouvé un journal intime protégé par des sortilèges, lesquels, même maintenant, Dumbledore n'arrivait pas à casser. Les ingrédients de potions, des vêtements, son balais ... tout ce qui fut trouvé indiquait que tout allait bien.

"- Enfin!" s'écria Dumbledore.

Il avait finalement cassé les sortilèges du journal. Snape et McGonagall le rejoignirent. Il l'ouvrit et le feuilleta. Apparemment Harry le tenait depuis sa deuxième année. Il passa toutes les pages jusqu'à un jour avant la disparition de Harry.

"- Qu'est ce que c'est au nom de Merlin?" dit-il, confus.

"- Quoi?" demanda Snape.

"- Il écrivait ses notes dans un langage runique que je n'ai jamais vu avant, fit Dumbledore et commença à revenir pour regarder ses premiers écrits en runique. Il commença à écrire en runes ... deux semaines après le début d'été, rajouta-t-il levant son regard. Harry ne parlais pas en Anciennes Runes. Où l'a-t-il appris?"

Snape prit le livre de ses mains et observa les runes, puis le passa à McGonagall.

"- Nous devons trouver ce que cela veut dire."

McGonagall fixa les runes.

"- Je n'ai jamais vu ce langage avant, dit-elle et rendit le journal à Dumbledore. Je suis d'accord avec Severus. Il nous faut savoir ce qu'ils veulent dire."

***

Tandis que le reste du personnel continuait chercher des indices sur Harry dans la Foret Interdite, Dumbledore, McGonagall et Snape combinaient leurs forces pour chercher à la bibliothèque quelque chose sur les runes que Harry avait utilisé.

Deux semaines après la disparition de Harry, les recherches furent interrompu et on attendait voir si les trois professeurs trouvaient quelque chose, car il n'y avait plus aucun signe de Harry, et aucun hibou ne pouvait le trouver.

***

Quand vint le 1er septembre, ils n'avaient trouvé aucune information sur Harry. Ils ont été obligé de le déclaré disparu. Avec le retour de Voldemort cette information eut un effet écrasant. Dumbledore annonça sa disparition après le festin du début de l'année, sans préciser bien sur qu'il était resté à Hogwarts et avait disparu dans la Foret Interdite. Ron et Hermione furent choqués: après tout ils l'avaient vu juste quelques semaines avant sa disparition.

Dumbledore et McGonagall n'avaient que rarement le temps de continuer la recherche à la bibliothèque à cause du début de trimestre, du coup il ne le faisait qu'au moments libres. Snape, toutefois, allait au moins une fois chaque jour chercher à la bibliothèque.

Voldemort accrut le nombre de ses attaques et quand deux majeures ont échoué, il réalisa qu'il y avait un espion parmi ses mangemorts. Bientôt Malfoy persuada le Maître que c'était Snape l'espion, et le maître de potions pu leur échapper de justesse. Dumbledore le gardait maintenant tout le temps à Hogwarts; il n'était pas autorisé de quitter l'école pour rien. C'était trop risqué pour lui dehors. Et il ne pensait pas le faire; il n'était plus obligé d'aller prouver la loyauté à un monstre.

Hermione et Ron ressemblaient aux fantômes de l'école. Ils riaient rarement, ne souriaient plus. Les autres occupants de Hogwarts vivaient dans la peur. Le Garçon-qui-a-survecu était parti, qu'est ce qu'ils en gagnaient? Les yeux de Dumbledore ne pétillaient plus et McGonagall avait à peine l'énergie nécessaire pour être stricte au minimum. Snape hantait la bibliothèque.

C'était finalement juste avant les vacances de Pâques que Snape trouva une référence à l'étrange langage de runes qu'utilisait Harry pendant les dernières semaines de son journal. Dans la Réserve il y avait un vieux livre à propos de puissantes créatures qui ont disparut. Les caractères ont été fait avec un vieux style et l'ancre était décolorée. Celui qui avait mis le sortilège de conservation sur le livre était un idiot. Snape s'était mis à lire tout livre de la bibliothèque au cas où il découvrira quelque chose sur le langage. Il était surpris de finalement trouver ce quelque chose.

Les Nécromanciens – Des humains qu'on appelle les Nécromanciens ont disparut depuis à peu près 2000 ans. On dit qu'ils étaient possèdes par des esprits démoniaques qui leur donnaient la possibilité de parler et ressusciter les morts. Ils formaient les armées des mort-vivants pour gagner leur guerres. Ce sont eux qui ont crée les zombies. Ils parlaient aussi un langage que seul un autre Nécromancien pouvait comprendre et écrivait avec un langage runique que seul un autre Nécromancien pouvait lire. À peu près il y a 50 ans des livres leur appartenant ont été découverts. Ces livres ont été étudiés et traduits partiellement. Puis ils ont été presque tous brûlés. Biens que l'on peut traduire les runes, il est impossible pour quelqu'un de les apprendre par cœur pour ensuite lire les livres écrits avec. Le seul moyen de traduire de textes de Nécromanciens c'est de traduire rune par rune. Dans tous les cas on doit se servir de mots clés qui identifient les runes. Ses clés de traduction sont enfermés au ministère de magie britannique.

Snape fixa le paragraphe espérant que ce soit ce langage qu'utilisait Harry Potter pour écrire dans son journal.

Dumbledore envoya une chouette au ministère pour demander une copie de clé pour le langage des Nécromanciens. La copie leur fut envoyé, ainsi que des questions concernent cette requête. Tandis que Dumbledore essayait de convaincre le ministère qu'aucun Nécromancien ne se balade autour de Hogwarts, Snape essayait la clé pour traduire le journal de Potter. En un rien de temps il réalisa que, sans faute possible ,Potter utilisait bien les runes de Nécromanciens.

J'étais à la bibliothèque, essayant de trouver quelque chose pour tromper l'ennui, quand j'ai trouvé... bon, ouais, le livre m'est tombé dessus. J'allais le glisser à sa place quand il commença à briller et les runes se transformèrent en mots. Il était écrit par le Nécromancien nommé Fredrick. Il avait été le dernier Nécromancien avant moi. Il l'a écrit en 492, donc je ne pense pas qu'il vit encore. J'ai caché le livre sous le matelas de mon lit et l'ensorcela au cas où quelqu'un fouille ma chambre. Je ne veux pas que quelqu'un le trouve. Fredrick dit que les Nécromanciens font peur et quand j'étais au Refuge de Nécromanciens Ylura m'a dit que les sorciers et sorcières sont si paranoïaques à cause de ses histoires inventées ou transformés sur les Nécromanciens. Elle a dit que les sorciers croient que nous sommes démoniaques. Je ne suis pas démoniaque.

McGonagall a commencé à m'enseigner l'art de l'animagus! J'espère que l'animal en quel je vais me transformer n'est pas complètement défensif ou ... embarrassent!

Snape fixa le paragraphe. Il lui a fallu deux jours entiers, sans interruption, pour traduire cela... et cela avait été le plus petit paragraphe de Potter! Il soupira et tourna la page vers le prochain paragraphe; il ira chercher le livre dans les appartement de Potter plus tard.

***

à suivre