TITRE: The Art of Necromancy

Auteur: Artemis Luna Diana

Traductrice:satine01black

Rating: R ==>ATTENTION: IL a été enfin changé

Pairing: Harry/Severus

Contexte: suite au 4 premiers tomes

Résumé: Harry revient à Hogwarts pour le reste de ses vacances d'été. Pour tromper son ennui il se réfugie à la bibliothèque et tombe sur un livre qui changera sa vie (ou plutôt le livre lui tombe dessus !!lol)...

Remarque: j'utilise de temps en temps des noms de personnages ou lieu originaux (quelques fois pas), alors pour ceux qui ne les connaissent pas je ferais un topo au début de chapitre sur chaque nom anglais qui sera employé.

Disclamer: Rien n'est à moi, sauf la traduction.

Attention!!!! Ceci est un SLASH !!!! Si vous n'aimez pas les slash ou ce pairing en particulier ... alors c'est le moment de s'arrêter!!!!

Noms et traduction:

* Hogwarts<=>Poudlard

* Portkey<=>Porteauloin

* Snape<=>Rogue

* Longbottom<=> Longdubas

* Draco Malfoy<=> Drago Malefoy

* Pomfrey<=>Pomfresh

* Wormtail<=>Quedvert

chapitre 7: la fureur de Voldemort.

Voldemort était assis sur son trône, silencieux. Ses serviteurs étaient à genoux devant lui, tremblant de peur.

***

{flash-back}

"- Severus, tu m'as déçu, fit Voldemort en se levant de son trône et se dirigeant vers le traître. Endoloris!"

Snape eut un cri de douleur, son corps se tordait sous la torture.

Voldemort mit fin au sortilège, écoutant avec une satisfaction perverse le souffle coupé de Snape.

"- Endoloris!"

Les cris de douleur de Snape durèrent encore plus d'une heure. S'arrêtant seulement quand Voldemort enlevait le sortilège pour parler au traître. Lucius Malfoy voyait sa satisfaction non déguisée.

Voldemort arrêta son dernier sort; il regarda vers Malfoy.

"- Vas-y," l'encouragea-t-il.

Les mangemorts présents dans la pièce bondirent sur Snape. Ses cris de douleurs ne résultaient plus des sortilèges, mais de multiples viols. Voldemort regardait le spectacle avec un sourire de satisfaction.

{fin flash-back}

***

Voldemort se leva de son trône.

"- Harry Potter est de retour."

***

{flash-back}

Snape était allongé nu par terre, comme une masse de chair fraîche. Malfoy fut satisfait d'avoir infligé des blessures physiques à l'ancien favori de Voldemort. Il chuchota, moqueur, le sort qu'il était le seul à pouvoir enlever, donc malgré tout, Snape restera toujours blessé. Sa hanche gauche était disloquée et son pied droit fracturé en trois endroits. Les tendons de sa main droite étaient sectionnés: la main était inutilisable. Son il droit balafré avec un couteau chauffé à vif.

Voldemort rit du malheur de Severus Snape avant de descendre de son trône à nouveau ... pour prendre son ancien serviteur.

Snape pensait qu'il ne pouvaient plus crier. Il se trompait.

{fin flash-back}

***

"- Et vous me dite que Severus était avec lui. Complètement guéri."

***

{flash-back}

"- Tuez le et jetez le devant Hogwarts en cadeau pour Dumbledore."

{fin flash-back}

***

Voldemort se tourna vers McNair, le dirigeant de cette petite mission.

"- Et pire de tout cela. Tu me dis que Potter a arrêté deux des Impardonnables."

***

{flash-back}

Snape fut traîné de salle du trône de Voldemort. Les mangemort ont voulu jouer un peu avant de tuer leur ancien frère. A la fin seuls Malfoy et Wormtail étaient là. Snape avait tellement mal qu'il n'entendait pas ce que disait Malfoy. Malfoy quitta la pièce. Il sentit quelqu'un s'approcher de lui en hésitant.

"- Pour Lily."

Quelque chose lui fut mis dans la main, et il sentit un coup au niveau de nombril. Un portkey.

{fin flash-back}

***

"- Endoloris."

***

{flash-back}

"- Au nom de Merlin."

"- Oh mon Dieu."

"- Poppy! Vite!"

Le corps en sang et sale de Snape fut lévité dans un des lits de l'infirmerie.

"- Putain," murmura Pomfrey, sa baguette toujours pointée sur le blessé.

"- Quoi?" demanda McGonagall.

"- Ils..."

Elle leva les yeux vers McGonagall et Dumbledore.

"- Tous les deux! Dehors!"

Elle les poussa de l'infirmerie. Sans doutes possible, ils savaient que quelque chose allait mal. Ils se trompaient. C'était pire.

{fin flash-back}

***

Voldemort arrêta le sort.

"- Hors de ma vue."

***

{flash-back}

"- Albus, fit Pomfrey, sa voix se cassa."

"- Comment va-t-il?"

"- J'ai réussi à guérir la plus part des blessures, mais il reste trois que je ne peux pas."

"- Qu'est ce que tu veux dire?" insista Dumbledore.

"- Il y a un sortilège sur lui. Je ne sais pas de quoi il s'agit et quand j'ai essayé de le casser, cela a rompu sa rate."

La medicomage s'effondra en sanglots.

{fin flash-back}

***

Harry ouvrit les yeux et , calmement fit le bilan de sa santé. Il lui faudrait quelques jours pour récupérer, mais en général il allait bien. Lentement il s'assit en faisant attention de ne pas se casser une de ses tissus récemment réparées. Il regarda tout autour de lui et vit Snape assoupi dans un fauteuil dans un coin. Il fut touché. Snape n'avait pas à rester. Il s'éclaircit la gorge et Snape se réveilla.

Snape essaya de chasser le sommeil de ses yeux, voulant désespérément se concentrer. Harry étouffa son sourire. Snape se redressa, se rappelant tout à coup ce qui c'était passé.

"- Qu'est ce que, par enfer, c'est passé Potter?" demanda-t-il.

Ou peut être pas.

Harry soupira et s'appuya avec précautions sur les coussins derrière lui.

"- Est ce que, avant, je pourrais avoir un peu de nourriture? Ou , à défaut, de l'eau?"

Snape se renfrogna et lui jeta un regard furieux.

"- Poppy!" cria-t-il.

La medicomage entra en courant dans la chambre. Elle s'arrêta, ne s'attendant pas à un tel calme.

"- Severus Snape! cria-t-elle sur le maître de potions. Qu'est ce qui te prend de m'effrayer comme ça!"

"- Ce sont tes suppositions," dit Snape avec un sourire méprisant.

Pomfrey se renfrogna et se dirigea vers Harry. Elle sortit sa baguette , lança un sort et le dirigea vers son corps, murmurant avec satisfaction.

"- Tu as bien guéri. Est ce que tu as faim ou soif?" demanda-t-elle après avoir fini son observation.

"- Oui. C'est ce que j'avais demandé à Snape," répondit-il en envoyant un regard amusé à l'homme mécontent.

Pomfrey se tourna vers Snape et lui envoya de nouveau un regard noir, avant de partir tout en murmurant des jurons.

"- Alors?" demanda Snape.

"- Je ne vois aucune nourriture, pas vous?" demanda Harry innocemment, jetant un coup d'il à la chambre comme s'il cherchait quelque chose.

Snape passa du 'Regard de la mort qui tue' au 'Ultime Regard de la mort qui tue'.

Snape resta silencieux pendant que Harry mangeait. Quand il eut fini, Harry repoussa le plateau et s'appuya de nouveau sur la pile de coussins derrière lui. Il parla avant même que Snape ne demande quoi que ce soit.

"- Ce qui se passa avec le sort de la mort."

Snape attendait tranquillement la suite de la précieuse explication.

"- Vous devez comprendre qu'en tant que Nécromancien je suis lié de prés à la mort. Ainsi je comprend très précisément ce que le sort de mort est et ce qu'il fait, concrètement, au corps de la personne à laquelle on le lance. La première fois que le sort m'a été jeté, j'ai réagi instinctivement en essayant de le faire rebondir. Au lieu de cela, j'ai finit par absorber une partie du sortilège, en même temps que je renvoyais une partie sur Voldemort. Cette résistance le projeta de son corps. Cette fois-ci, quand le sortilège arriva sur moi, je connaissais le meilleur moyen de me protéger. Comme je ne voulais aucune partie de McNair en moi, j'ai laissé tomber toutes mes défenses naturelles, magiques et physiques, et je l'ai laissé passé à travers moi. L'effet secondaire de passage du sort à travers une personne est une sorte de lame qui se forme tout en passant à travers. C'est comme si un couteau vous traversait. Le sort n'est pas actif en soi, mais il cause des dommages dans le corps," expliqua Harry.

"- Est ce que tout le monde peut se défendre du sort de la mort de cette manière?" demanda Snape stupéfait.

"- Je ne pense pas. Non, dit Harry tout en essayant se placer sur le lit de manière pour mieux voir Snape. Je pense que cela demande trop de pouvoir et de self-control pour pouvoir laisser tomber tous ses boucliers. La plupart des sorciers peuvent faire tomber leur bouclier magique avec un peu d'entraînement, mais le bouclier physique est une autre chose."

Snape resta silencieux un moment.

"- Vous disiez que vous vouliez qu'ils le disent à Voldemort. Pourquoi?"

"- Car si Voldemort pense que je peux survivre au sort de la mort et en plus prédire ses prochains mouvement, il fera très attention aux lieu et fréquences d'attaque de ses mangemorts."

Snape se redressa.

"- Il arrêtera d'attaquer les gens car il sera effrayé par vous?"

"- Exactement, sourit Harry. Et je suis sur que de vous y voir va y contribuer."

Snape eut un sourire en coin.

***

à suivre